5 points sur l’Éducation d’Enfants que toute Mère devrai suivre

Maison, Islam, Angleterre
Mère musulmane avec fils mignon sur canapé © Zurijeta | Dreamstime.com

Si vous demandez à une nouvelle mère qu’est ce qui vous préoccupe le plus à propos de votre bébé ? À quoi pensez-vous la nuit avant de dormir ? 

Une bonne mère musulmane vous répondrai – l’éducation ! Dans celle-ci, on veut offrir à notre enfant une forte personnalité, un grand cœur, de profondes convictions, qu’il soit comme le veut Dieu « un enfant pieux qui invoque Allah en ma faveur quand je serais morte » Mais, comment vraiment y arriver ? Que voudrait vraiment dire ce mot « Education » et quels objectifs déjà me fixer pour y parvenir ?

Nous exposons donc les grands objectifs d’une « bonne » éducation dont l’effort avec votre enfant devrait principalement aboutir à :

– Fonder d’une forte personnalité :

Construire une forte personnalité voudrai dire développer un bon estime de soi, courage, audace, aimer faire du bien pour soi et pour les autres ayant en cela une pudeur envers soi et envers son environnement ainsi que ressentir la dignité dans le fait que Dieu l’a crée. L’honneur, l’honnêteté et tous ceux susmentionnés font les valeurs sur lesquelles repose une forte personnalité.

– Apprendre à bien mener ses réflexions, et à critiquer :

Une mère doit apprendre à son enfant comment fonder ses idées, comment réfléchir correctement, poser les bonnes questions, s’exprimer convenablement, comment distinguer entre les vraies sciences et les pseudo-sciences, comment critiquer les idées, les nouvelles et les images qu’il reçoit par ici par là, comment découvrir les inexactitudes de discussions et comment vérifier la véracité des informations.

– Se découvrir, s’accepter, et fixer des objectifs convenables :

Aider votre petit bijou à découvrir ses qualités et points forts, mais d’abord aidez-le à s’accepter tel qu’il est. Se fixer les objectifs qui s’adaptent avec ses compétences et ses conditions l’apprendra à s’affirmer et à développer sa personnalité!

L’apprendre l’importance de s’aimer et ne pas se mettre sous la casquette de toute autre personne, à être soi même tel que le veut Dieu, à ne pas se comparer aux autres quand à ce qui est vraiment important, à ne pas se fixer des objectifs qui ne conviennent pas. Par ce, chacun de nous détient une propre personnalité.

– Avoir les bonnes réponses concernant les questions existentielles :

Vous devez aider votre enfant à se poser ces grandes questions : qui suis-je ? Qui m’a crée ? Pourquoi il m’a crée ? Comment je suis crée ? Pourquoi je suis musulman ( e )? Quels sont les arguments qui prouvent que le Coran provient du Dieu ? Quels sont les arguments qui prouvent que le Prophète Mohammed (PBSS) est vraiment un Messager de Dieu ? Comment a-t-on conservé le Coran et la Sounna auxquels je me réfère dans ma vie ?

– Le protéger de la fragilité psychique et intellectuelle :

Une mère devrai de même faire en sorte que son enfant ne soit pas à l’âge de 23 ans, dont il a passé 18 ans dans les écoles et les universités et qu’il soit malgré ça en ignorance de toutes les questions et réponses ci-dessus. Il faut à tout prix éviter qu’il n’ait aucun fondement intellectuel pour défendre et comprendre sa religion. 

Autrement, un article qui n’est pas fondé soit une vidéo passagère pourrai lui poser problème et toucher sa confiance dans sa religion qu’il discute avec ignorance et naïveté, en manquant les basiques d’un débat fondé et d’une critique scientifique. Il pourrait cependant se croire sur la bonne route du fait qu’il soit probablement médecin, ingénieur ou académique. 

Il y a certainement d’autres moments dans l’éducation de l’enfant qui méritent parfois presque autant d’attention que ceux dans cet article. Restez donc connectez pour le prochain article qui présente des éléments essentiels plus poussés dont multiples enfants se plaignent puisque leur parents ne leurs les ont pas enseigné.