À la découverte du métier d’enseignant 

Société 27 Fév 2021 Contributor
enseignant
Pexels - 祝 鹤槐

On se souvient tous de cette période de notre vie où le maitre demande en classe : « Que voudrez-vous faire quand vous serez grand ? Alors, le premier de la classe, commence : « Quand je serai grand, je voudrais devenir docteur. » Ensuite c’est autour des autres de répondre « pilote », «  infirmière » et ainsi de suite. Jusqu’au là, tout va bien. Ensuite vient le tour de l’élève le plus calme de la classe, celui-là aux binocles, oui le grand timide de prendre la parole : « Plus tard, je voudrais devenir maitresse. » Bref, je vous laisse imaginer la suite. Aujourd’hui, bon nombre de jeunes qui ont obtenu leurs diplômes universitaires hésitent ou refusent de embrasser le métier d’enseignant. Nous découvrons quelques raisons dans cet article.

Les conditions de travail difficiles

Seul dans une classe pléthorique, l’enseignant travaille d’arrache-pied dans des conditions qui ne sont pas les plus agréables. En plus, le travail d’enseignant ne se limite pas qu’aux heures de classe. Outre les nuits blanches à préparer le cours de la veille, ou les piles de copies à corriger, l’enseignant est sollicité de conduire des activités parascolaires, parfois au détriment de son programme. Alors, si vous cherchez un emploi où vous pourrez vous reposer à votre guise, vous n’êtes surement pas à la bonne adresse. 

Le stress

Indubitablement, l’enseignement est le lieu par excellence du stress. Toujours sous pression, l’enseignant doit être en mesure de gérer plusieurs tâches à la fois. Le plus souvent l’enseignant est jugé par les résultats de ses élèves. Ainsi, dans un système très souvent contre lui, il doit développer des stratégies pour atteindre des objectifs parfois irréalistes et selon un programme dont il n’en est pas le maitre. 

La faible rémunération

Alors, vu leur travail énorme et les nombreux sacrifices consentis tous les jours dans l’exercice de leur fonction, aucun ne pourrait penser que les enseignants sont nettement bien payés. Détrompez-vous ! L’un des grands inconvénients du métier c’est notamment la faible rémunération. Méconnu et peu considéré, l’enseignement ne vous rendra pas riche si l’argent est votre but. La preuve, les enseignants font partie des travailleurs qui sont sous-payés dans la plupart des pays. Croulant sous les heures supplémentaires en temps partiel, en cours d’appui ou en cours de vacances, tous les moyens sont bons pour combler la fin du mois. 

Les avantages du métier

En termes d’avantages, il n’y a pas grand-chose à citer. L’enseignement est un métier passionnant, qui ne peut être enrichissant que si, justement, il est vécu avec passion.

Demandez aux enseignants confirmés, ils vous diront que la vraie richesse de ce métier c’est entre autres voir ses élèves progresser, prendre confiance en eux et s’épanouir, c’est revoir ses anciens élèves vingt ans après. Plus qu’un simple métier, l’enseignement est un vrai sacerdoce qui devrait être apprécié à sa juste valeur. 

 

écrit par : Jean Bansé