Aborder une épreuve écrite lors d’une évaluation ?

Éducation Njindam L. Ibrahim
épreuve écrite
Pexels - Jessica Lewis

Pour bien aborder une épreuve écrite, il faut se préparer longtemps avant son avènement. Des calendriers scolaires sont même à la disposition des élèves afin qu’ils y soient mieux préparés. Cependant, les mauvais résultats scolaires connaissent toujours des proportions importantes. Comment un élève, qui a bien fait son travail, parvient-il à échouer ? La réponse peut résider dans la façon d’aborder une épreuve écrite. C’est dans cette vision que nous vous proposons quelques éléments de réponse à cette question.

Prendre connaissance du sujet

La première chose à faire pour mieux aborder une épreuve écrite est de lire entièrement le sujet qui est proposé aux personnes évaluées. En effet, ceci permet une prise de connaissance du sujet. Ce travail est important, voire déterminant pour la suite. Ceux qui ne commencent pas de cette manière gèrent très souvent mal leur temps, et s’exposent à la panique et la frustration. Ils se jettent généralement sur le premier exercice sans toujours savoir de quoi il est question. Ensuite, ils se heurtent à des difficultés quand l’exercice est un peu coriace. Ils s’entêtent à le résoudre, puisque c’est le premier, pour continuer avec confiance. Généralement, ils épuisent plus de la moitié du temps imparti pour rechercher les bonnes réponses. Lorsqu’ils s’en rendent compte, ils n’ont plus assez de temps pour continuer l’épreuve et se mettent à paniquer.

Commencer par les exercices les plus simples

Après une bonne prise de connaissance du sujet, l’art d’aborder une épreuve écrite veut que le candidat sélectionne les exercices les plus simples (pour lui) et commence par eux. Étant donné que le cerveau est encore frais, il pourra les traiter plus rapidement avec le maximum d’efficacité. Ainsi, en peu de temps il se retrouve à avoir travaillé pour une bonne quantité de points. Par conséquent, la motivation et la sérénité s’installent. Il travaille avec plus de quiétude et est de moins en moins exposé aux risques de commettre des erreurs. Commencer par les exercices simples permet alors de gagner en temps, d’être confiant et de minimaliser les erreurs, le tout dans un bon état d’esprit.

Faire un bon usage du brouillon

Il est important de savoir se servir de son brouillon lorsqu’on aborde une épreuve écrite. En effet, certains élèves ne savent pas se servir de leur brouillon. Le brouillon peut servir à noter des informations clés qui vous seront forcément utiles pour mieux traiter votre épreuve. Le candidat peut par exemple classer ou noter les numéros des exercices en fonction de leur simplicité. Il peut noter une formule ou une définition qu’il craint d’oublier. Il peut alors s’en servir pour vérifier les résultats qu’il a obtenus. Le candidat ne doit pas aller au brouillon pour des exercices qu’il trouve faciles. Certains traitent complètement l’épreuve au brouillon avant de le mettre au propre. C’est une erreur grave, car elle consomme énormément de temps.

In chaa Allah, en observant ces règles simples, on pourra bien aborder une épreuve écrite. ALLAH est infiniment plus savant.

 

écrit par : Njindam L. Ibrahim

Enjoy Ali Huda! Exclusive for your kids.