Bulletin SalamWebToday
Inscrivez-vous pour obtenir des articles hebdomadaires SalamWebToday!
On est désolé, l'erreur provient de:
En souscrivant, vous adoptez la Politique de confidentialité et les Réglementations de SalamWeb.
Nouveauté

Amalgame entre le terrorisme et l’Islam

Monde 14 Déc 2020
Unsplash - Masjid Pogung Dalangan

Pourquoi le terrorisme est-il intrinsèquement vu comme étant lié à l’Islam ? 

Depuis une vingtaine d’années, et plus précisément depuis le 11 septembre 2001, le terrorisme à l’affiche de tous les journaux est devenu musulman. Pourtant les actes terroristes se sont perpétués dans le monde entier par des communautés différentes et par des confessions différentes.

Pourquoi alors coller une étiquette à une communauté bien particulière ?

Cet amalgame entre terrorisme et Islam est utilisé de manière irresponsable et condamne bien souvent l’ensemble de la communauté musulmane. Il est impérativement important de bien comprendre la définition du mot terrorisme pour éviter de rejeter la faute sur toute une communauté. C’est un acte de violence commis par un groupe ou un individu à une population de manière agressive et violente et qui a pour but de satisfaire une haine à l’égard d’un système politique. A priori, le terme n’a aucun lien avec les religions, bien que chaque acte de violence commis par un groupe ou un individu se qualifiant précisément de musulman est catégorisé comme un acte terroriste.

Les médias et leur double discours

Les médias ont du mal à parler de terrorisme lorsque l’attentat n’est pas lié à l’Islam. Ils ont tendance à justifier les actes terroristes des Occidentaux de l’extrême droite par des formes de psychose et de cette manière à minimiser cet acte terroriste. Il y a cette volonté de la part des médias de coller à tout prix l’étiquette de terrorisme à l’Islam.  Par exemple, lors de l’attentat à la mosquée Bayonne, Claude Sinké, l’auteur de cette attaque terroriste est décrit comme « psychologiquement instable » et à aucun moment n’est considéré comme un terroriste alors qu’il y avait des indications claires qu’il s’agissait d’un acte terroriste encouragé par sa xénophobie et son envie de « venger Notre-Dame ». Il y a donc un certain déséquilibre entre le terrorisme de l’extrême droite et le terrorisme dit islamiste qui ne se valent pas et une tendance à rendre l’un plus coupable que l’autre.

 Terrorisme sans frontière et religion

Le terrorisme ne peut en aucun cas être considéré comme une idéologie propre à une quelconque religion mais plutôt une action violente qui se fait au nom d’une vision anarchique du monde.  L’Islam est une religion de nature pacifiste et il est injuste de vouloir mettre toute la responsabilité des erreurs commises par des individus extrémistes sur l’ensemble de la communauté musulmane. Ainsi, l’amalgame entre l’Islam et le terrorisme n’a aucune raison d’être.

 

écrit par : ANGUTAYEVA Madina