Bulletin SalamWebToday
Sign up to get weekly SalamWebToday articles!
On est désolé, l'erreur provient de:
En souscrivant, vous adoptez la Politique de confidentialité et les Réglementations de SalamWeb.
Nouveauté

Andalousie : les traces du monde musulman

Histoire 20 Fév 2021
Alhambra en andalousie Espagne
Unsplash - Jorge Fernández Salas

L’Andalousie, un pays autrefois conquis par les musulmans, aujourd’hui est le pays le plus touristique du sud d’Espagne. Il est hautement apprécié pour ses villes, considérées comme les plus belles d’Europe pour ses architectures et ses belles plages. La culture arabe a imprégné les rues de l’Andalousie en laissant des traces de la domination arabe dans la culture espagnole. Un mélange de culture entre l’occident et l’orient, donne sa particularité à l’Espagne et se laisse à désirer.

La domination musulmane dans la péninsule ibérique

L’empire musulman a régné en Andalousie du 711 à 1492, durant cette période, l’Espagne connaît un véritable âge d’or. Bien que la présence musulmane fût déjà présente en 711 dans la péninsule ibérique, ce n’est qu’en 756 qu’un véritable émirat se forme à Cordoue. Durant cette période, il y a un transfert des savoirs entre le monde musulman, chrétien, juif et byzantin via la traduction des textes. Par la suite, le monde musulman en péninsules ibériques va connaître des fractures en minuscule royaume à cause de la chute de la dynastie des Omeyyades. La naissance des royaumes de Taifas et l’ascension au pouvoir de la famille Ziris vont connaître un déplacement de la capitale.Cordoue va laisser place à Grenade avec la naissance du Royaume de Grenade.Ainsi, Grenade sera la dernière capitale du dernier empire musulman. S’ensuit ensuite la dynastie des Almoravides et des Almohades, une période où les territoires sous domination musulmane vont connaître une considérable diminution. Enfin, la dernière dynastie à avoir laissé ses traces va être la dynastie des Nasrides. On doit lui reconnaitre son œuvre extraordinaire, c’est la construction d’Alhambra. Ainsi, le monde musulman a laissé une énorme cité palatine entourée forteresse et de palais « Alhambra ». Elle constitue un véritable trésor et un héritage culturel sous la protection d’UNESCO, mais aussi une trace d’un lieu de cohabitation des civilisations différentes.

La mosquée cathédrale de Cordoue

La mosquée de Cordoue ou encore appelée cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption est un lieu incontournable de l’Andalousie. C’est la troisième plus grande mosquée du monde. C’est un autre exemple des deux mondes qui ont laissé leurs traces sur cette mosquée. Elle a été construite sous le règne d’émir Ab dar-Rahman puis reconstruite au fur des siècles par de différents califes qui ont ajouté leurs touches personnelles. Suite à la fin de la présence musulmane en péninsule ibérique, c’était au tour des nouveaux conquérants de rajouter leur touche à cette mosquée. Ainsi, les chrétiens décident de préserver cette œuvre en ajoutant quelques espaces et la transformant en église. Aujourd’hui, appelée la mosquée cathédrale de Cordoue, elle témoigne la rencontre des cultures totalement différentes et la mixité des religions différentes, aujourd’hui présente à Cordoue.

Ainsi, le monde musulman a apporté à l’Andalousie énormément de richesse. Bien que la coexistence des cultures et religions différentes n’a pas été facile et souvent conflictuelle. Aujourd’hui, elle témoigne de l’extraordinaire mixité des mondes opposants.

 

écrit par : ANGUTAYEVA Madina