Astuces et conseils pour payer ses dettes

Éducation 21 Avr 2021 Njindam L. Ibrahim
payer ses dettes
Pexels - olia danilevich

En islam, payer ses dettes est obligatoire. Si quelqu’un embrasse l’islam, Allah pardonne tous ses péchés, il devra s’acquitter de ses dettes. Explorons quelques astuces pour vous parvenir à payer ses dettes.

Avant de payer ses dettes : savoir à combien elles s’élèvent

Allah nous enseigne comment traiter les dettes à échéance déterminée. Il dit à cet effet : « Ô les croyants ! Quand vous contractez une dette à échéance déterminée, mettez-la par écrit ; et qu’un scribe l’écrive, entre vous, en toute justice. » Al-Baqarah (2 : 282) 

Cette prescription de l’infiniment sage ne souffre d’aucune incompréhension. Par nature, les hommes oublient. Afin d’éviter des malentendus pouvant déboucher sur des conflits, les musulmans doivent enregistrer les opérations de prêts entre eux. 

Bien négocier les montants et les échéances

Lorsque vous contractez une dette, veillez à bien en négocier le montant. Pour rembourser facilement vos dettes, demandez un montant que vous pouvez payer. D’ailleurs, veillez à n’emprunter de l’argent qu’en cas de nécessité. Il ne sert à rien de s’endetter pour des dépenses accessoires pour être ensuite en difficulté. Il est donc important d’emprunter une somme raisonnable, un montant que vous pouvez payer. Entendez-vous également avec votre créancier sur un plan de paiement souple, qui vous permettra de rembourser à tempérament. Rappelons que contracter une dette avec riba est haram.

Consacrer une partie de ses revenus au remboursement des dettes

Le paiement des dettes peut être une démarche progressive, en particulier quand il s’agit d’un gros montant. Payer ses dettes étant une obligation en islam, le musulman endetté doit s’efforcer de se décharger de ce fardeau. Il doit dédier une partie de ses finances au remboursement de ses dettes. Il faudra parfois faire des choix difficiles, mais il vaut mieux payer ses dettes et réduire son train de vie que l’inverse. Si le paiement a été bien échelonné, on pourra rembourser ses dettes comme prévu, in chaa Allah. Il faut bien consigner chaque paiement pour des raisons de visibilité sur le processus.

Vendre certains biens ou les mettre en gage

Parfois, la solution à nos problèmes est tout proche sans que nous nous en rendions compte. Si vous ne parvenez pas à rembourser vos dettes à l’aide de vos revenus directs, il est possible de vendre certains de vos biens et solder le droit d’autrui avec le fruit de la vente. Il est possible de laisser un bien en gage chez le créancier. Ce fut d’ailleurs le cas avec le manteau du prophète (PBSL) laissé en gage chez un juif pour payer ses dettes. 

Faire preuve de sincérité et invoquer Allah 

Le fidèle qui s’endette doit avoir la ferme intention de la rembourser, et la cause de l’endettement doit être légitime. Voilà deux causes pour qu’Allah facilite le paiement des dettes.

Allah nous a enseigné tout ce dont nous avons besoin. Le musulman est souvent éprouvé par son Seigneur. Il peut être à court de ressources, tombant dans l’incapacité d’honorer des rendez-vous avec son créancier. Il doit implorer Allah à l’aide d’invocations figurant dans le Coran et la Sunnah (cf. hisnul muslim, la citadelle du musulman). 

 

écrit par : Njindam L. Ibrahim