Bataille de Bani Al Mustaliq : la victoire

Histoire 08 Avr 2021 Jaafar Benyoucef
dreamstime_l_162734634
© Mungkorn Lasonthi | Dreamstime.com

La bataille de Bani Al Mustaliq est une invasion importante dans la vie des musulmans, car elle était un terrain fertile pour les hypocrites. Ils se sont fait des tromperies envers l’Islam et les musulmans, comme l’incident d’AL IFK. La conquête des Bani Al Mustaliq a eu lieu à Shaaban en l’an 4 Hijri. Certains disent la cinquième ou sixième hijri, à l’eau de la Marisia entre les musulmans et les Bani Al Mustaliq. Elle fut nommée (la conquête de Bani Al Mustaliq ou la conquête d’Al-Marissia) Al-Marissia correspondant au lieu de son occurrence. Les Bani Al Mustaliq sont ceux qui ont aidé les Quraysh le jour de Ouhod et c’est les Quraysh qui les ont incités à combattre les musulmans.

Causes

Cette conquête a été causée par le soutien des Bani Al Mustaliq aux Quraysh lors de la bataille d’Ohod contre les musulmans. Une deuxième raison est le contrôle de cette tribu sur la ligne principale menant à la Mecque. De plus, le Prophète (PSL) a informé que les Bani Al Mustaliq rassemblaient l’armée, et leur commandant, al-Harith bani Darrar. Il envoya donc Bourayda bin Al-Hasib Al-Aslami pour confirmer leur intention. Il leur montra qu’il était venu pour les aider, il confirma donc leur intention, et dit au prophète (PSL).

La bataille 

Le Prophète (PSL) sorti de la ville avec sept cents combattants, trente chevaliers, fut rencontré par l’armée des Bani Al Mustaliq à la place de l’eau nommée Al-Marissia. Le Prophète et ceux qui l’accompagnaient les attaquèrent alors qu’ils n’étaient pas conscients, et leur bétail fut abreuvé. Le prophète (PSL) ordonna alors à Omar d’appeler les gens à dire, « il n’y a pas d’autre Dieu qu’Allah » et à s’empêcher de se battre, mais ils refusèrent. Le combat ne dura pas longtemps, et seul un musulman fut martyrisé et un certain nombre de Bani Al Mustaliq furent tués.

Les résultats de la conquête de Bani Al Mustaliq

Lors de cette invasion, un grand nombre d’hypocrites sont sortis, dirigés par Abdullah Bin Abi Salol. Ils cherchèrent à susciter la nervosité entre les immigrants — mouhadjirine — et les partisans — anssar —. Lorsque le Prophète (PSL) l’apprit, il le convoqua ainsi que ses compagnons (hypocrites), nièrent et jurèrent qu’ils n’avaient rien dit. Dieu a donc fait descendre la sourate des hypocrites. 

Ce sont eux qui disent : « Ne dépensez point pour ceux qui sont auprès du Messager d’Allah, afin qu’ils se dispersent. » Et c’est à Allah qu’appartiennent les trésors des cieux et de la terre, mais les hypocrites ne comprennent pas. Ils disent : « Si nous retournons à Médine, le plus puissant en fera assurément sortir le plus humble. » Or c’est à Allah qu’est la puissance ainsi qu’à Son Messager et aux croyants. Mais les hypocrites ne le savent pas.
Al-Munafigun (63 : 7-8)

« Le plus puissant » : selon la prétention des hypocrites, il s’agit de leur chef Ibn Ubaye, choisi pour devenir le roi de Médine, avant l’arrivée du Prophète (PSL).
« Le plus humble » : selon leur prétention il s’agit de Muhammad (pbAsl).

Mais la victoire fut pour les musulmans et Allah leur procura de nombreux butins et plusieurs femmes de la tribu furent capturées. Parmi les captives se trouvait la fille du chef de cette tribu, Berra Bint Al-Harith. Elle est devenue musulmane après sa captivité et elle est devenue une des femmes du Prophète (PSL). Elle fut plus tard nommée Gwairiyah. 

Toute la tribu était musulmane après l’Islam de Gwairiyah et de son père. Ce mariage est revenu aux musulmans avec la bénédiction et la force, et un soutien matériel et moral à l’islam et aux musulmans.

 

écrit par : Jaafar Benyoucef