Bataille de Khaybar : une victoire

Histoire 18 Mar 2021 Contributor
bataille
© Robert Adrian Hillman | Dreamstime.com

La bataille de Khaybar a eu lieu au mois de Muharram de la septième année de l’Hijra. La ville de Khaybar était dotée de châteaux, de forts et de fermes.Khaybar était le centre des provocations et du harcèlement des musulmans. Les gens de Khaybar sont ceux qui ont rassemblé les partis pour combattre le Prophète. Ils ont provoqué aussi la tribu juive des Banu Qurayza à trahir les musulmans. Les musulmans ont retardé leur ouverture parce qu’ils faisaient face à une force plus importante, les Quraysh. Les musulmans s’y sont tournés lorsque l’ordre des Quraysh a pris fin, et Allah avait promis à son prophète de l’ouvrir et de récupérer le butin.

Avant la conquête de Khaybar

Les musulmans se rendirent à Khaybar avec un esprit de foi élevé, fidèles à Dieu, pleins de confiance. Ils sortirent donc en s’acclamant et en élevant la voix « Allahu Akbar », jusqu’à ce que le Messager de Dieu leur ordonne d’être cléments envers eux-mêmes. Leur arrivée se fit la nuit, et le Prophète, s’il venait chez un peuple la nuit, ne le trompait pas jusqu’à l’apparition du matin. Ainsi, les musulmans ont réussi à créer l’effet de surprise chez les Juifs, lorsqu’ils ont vu l’armée islamique devant leur ville. Il provoqua ainsi le trouble parmi eux.

Siège et victoire de la bataille de Khaybar

Khaybar était composé de trois forts : les forts d’Al-Nattah, d’Al-Katibah, et les forts de Shaq. Le Messager regarda les forts d’Al-Nattah et ordonna de couper les palmiers pour les terroriser jusqu’à ce qu’ils se rendent. Lorsqu’il vit la détermination des Juifs à se battre, il interdit de couper les palmiers. Les musulmans assiégeant les forteresses de Khaybar, le Prophète expliqua à ses compagnons deux conditions pour obtenir la victoire. La première est l’amour de Dieu et de son messager, et la seconde est la constance dans la bataille. D’après Sahl Ibn Sa’d (qu’Allah l’agrée), le Prophète (PSL) a dit : « Demain (*), je vais certes donner la bannière à un homme grâce à qui Allah va accorder la victoire ».
Les gens ont passé la nuit à se demander à qui il allait la donner. Au matin les gens se sont rendus vers le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui), chacun espérait qu’il allait lui donner la bannière. Alors il a dit : « Où est Ali Ibn Abi Talib ? ».
Ils ont dit : Il a mal aux yeux ô Messager d’Allah !
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Envoyez quelqu’un pour qu’il aille me le chercher ».
Lorsqu’il est venu, le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a craché dans ses yeux et a invoqué pour lui, ainsi il a guérit et était comme s’il n’avait souffert d’aucun mal. Alors le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) lui a donné la bannière.
Ali (qu’Allah l’agrée) a dit : Ô Messager d’Allah ! Je les combats jusqu’à ce qu’ils soient comme nous ?
Le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Avance doucement jusqu’à arriver à leur territoire puis appelle-les à l’Islam et informe-les de ce qui leur est obligatoire concernant le droit d’Allah. Car je jure par Allah, qu’Allah guide à travers toi un seul homme est meilleur pour toi que de posséder des chamelles rousses (**) ».
 (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n° 3701 et Muslim dans son Sahih n° 2406)
(*) C’est à dire je jour de la bataille de Khaybar.
(**) Les chamelles rousses étaient à leur époque parmi les plus grandes des richesses.

De plus il est mentionné dans certaines versions de ce hadith que le Prophète (que la prière d’Allah et Son salut soient sur lui) a dit : « Demain je vais certes donner la bannière à un homme grâce à qui Allah va accorder la victoire, il aime Allah et son Messager et Allah et son Messager l’aiment ».
 (Rapporté par Boukhari dans son Sahih n° 4210)

Résultats de la bataille de Khaybar

Les derniers forts ouverts par les musulmans furent les forteresses d’Al-Wateh et d’Al-Salalam. Les Juifs de Fadak apprirent ce qui était arrivé à leurs frères lors de la conquête de Khaybar. Ils s’avancèrent et envoyèrent un messager pour lui demander la paix. Il les réconcilia et les traita dans leur argent et leurs terres comme les gens de Khaybar. Le Prophète et les musulmans furent satisfaits de cette conquête. Ils acquirent de nombreux butins et firent de nombreuses captives. Parmi les personnes capturées : Safia bint Hayy bint Akhtab. Elle s’est convertie à l’Islam. Par la suite, elle devient une des femmes du Prophète.

 

écrit par : Jaafar Benyoucef