Bilan sur les dernières évolutions du Covid-19 dans le monde

coronavirus maladie infectueuse
Carte du monde, pandémie Covid-19 pays infectés © Akesin | Dreamstime.com

Bilan le 3 septembre 2020:

La pandémie de coronavirus qui a pris naissance à la fin de 2019 dans la ville chinoise de Wuhan laisse déjà plus de 25,2 millions de cas confirmés dans le monde, les États-Unis en tête vient de dépasser la barrière des 6 millions, selon le bilan proposé ce lundi par l’Université Johns Hopkins sur les 188 pays et territoires concernés.

Au total 25,225,985 personnes ont contracté le virus. Environ 220,000 de plus le dernier jour dont plus de la moitié étant dans les trois pays les plus touchés – États-Unis, Brésil et Inde. Il y a par ailleurs 846,436 morts, soit environ 4 000 de plus par rapport à ce dimanche.

Quant aux personnes qui ont réussi à vaincre la maladie, elles sont aujourd’hui 16,6 millions. Le Brésil, étant parmi les top de la liste en nombre de maladies arrive de même en tête de liste avec un peu plus de 3,2 millions de patients guéris, suivi de l’Inde, avec plus de 2,7 millions, et des États-Unis, avec un peu plus de 2,1 millions.

Ce dernier pays reste, exceptionnel, comme le plus touché au monde par la pandémie, et se situe au seuil de 6 millions (5,997,163), tout en comptant plus de 183,000 décès, ce qui le place également au sommet dans cette section.

Le Brésil, avec plus de 3,86 millions de cas et 120,828 décès, se classe au deuxième rang des personnes infectées et décédées.

À la troisième place se trouve l’Inde qui jusqu’à présent a ajouté plus de 3,62 millions de cas et plus de 64,400 décès, un chiffre qui le place en troisième position, juste la Russie.

Étant en quatrième position, de plus en plus près d’un million d’infections, la Russie compte 987,470 cas et 17,045 décès. En cinquième position, le Pérou est consolidé, avec 639 435 cas et 28 607 décès.

L’Afrique du Sud, pays africain le plus touché, est sixième, avec 625,056 cas et un peu plus de 14 000 décès, tandis que la Colombie occupe la 7e place, déjà au-dessus de 600,000 cas (607,904) et 19,363 décès, suivie du Mexique avec 595,841 infections et 64,158 décès.

Continuant sur la liste, l’Espagne reste en neuvième position et se présente comme le pays de l’UE avec le plus de cas, avec 439,286 et 29,011 décès. Dans la section de morts, elle occupe la huitième position. Ces données ont cependant soupçonneusement pas été mises à jour depuis vendredi par le gouvernement espagnol.

Le « top 10 » est complété par le Chili, qui compte 4,091,974 cas confirmés et 11,284 morts. L’Argentine a également dépassé les 400 000 infections, avec 408,426 cas confirmés et 8,457 décès.

L’Iran d’autre part est déjà dans l’arc de 300 000 infections, avec 373,570 cas et 21,462 décès. Ce registre de maladies comprend également le Royaume-Uni, avec plus de 336,670 cas et 41,586 décès – le cinquième pays avec le plus de décès -; La France présente 315,813 cas et 30,611 décès, ainsi que l’Arabie saoudite, avec 314,821 cas et le Bangladesh, avec 310,822 cas positifs.

Entre 200,000 et 300,000 infections à Pakistan, Turquie (268,546), l’Italie (268,218), l’Allemagne (243,305), l’Iraq (231,177) et les Philippines (217,396).

Dans le groupe comptant plus de 100 000 personnes infectées, on trouve l’Indonésie (172,053), le Canada (129,888), l’Ukraine (124,071), le Qatar (118,575), la Bolivie (115,968), Israël (114,020), l’Équateur (113,648) et le Kazakhstan (105,785).

L’Égypte est proche avec 98,727 tandis que la République dominicaine atteint 94,241 et le Panama, 92,065. La Chine, pays qui a vu naître la pandémie, n’a pas encore atteint 90,000 cas (89,895). La Roumanie, Oman, la Belgique, le Koweït et la Suède sont également au-dessus de 80,000.

Globalement, on doit certainement anticiper une deuxième vague, celle que beaucoup de gens choisissent d’ignorer pour l’instant…