Collaboration au foyer entre époux

Famille Contributor
Unsplash - Annie Sprat

Il est assez fréquent de constater le chaos qui règne dans de nombreuses familles à travers le monde. Loin d’être un phénomène banal, cette situation trouve pourtant ses origines dans la non-application des règles élémentaires. La collaboration entre époux a pris un sérieux coup dans de nombreux foyers. Comment instaurer ou restaurer ce principe islamique afin de connaître l’équilibre familial si précieux en ces temps tumultueux ?

Reconnaître son rôle au sein de la famille et de la société

Quoique cela puisse paraître basique, force est de constater que de nombreuses personnes n’ont pas encore saisi leur identité telle qu’expliquée par Allah et son prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui). Nous sommes des êtres créés par Allah pour l’adorer. Répartis en mâles et femelles, nous possédons des traits de ressemblance, mais restons spécifiques.

Des rôles différents, mais convergents

L’homme est le chef de famille, car Allah l’a voulu ainsi. Notre Seigneur a d’ailleurs doté le mâle des atouts nécessaires pour la gestion de son « troupeau » en tant que « berger ». C’est logiquement à l’homme qu’incombe la charge de la famille : s’occuper de la ration quotidienne, loger, vêtir les membres de sa famille, etc. De son côté, l’épouse, également pourvue de qualités propres, est censée être sa collaboratrice, sa complice, un soutien de poids, etc. pour la bonne marche du foyer. L’homme et la femme sont des partenaires et non des rivaux. Ils doivent œuvrer ensemble pour la satisfaction d’Allah.

S’associer dans les actes spirituels autant que possible

Afin de cimenter l’attachement de l’un à l’autre, il est crucial que les époux s’entraident en matière d’actes cultuels. Le Prophète (la paix et la bénédiction d’Allah sur lui) réveillait son entourage pour effectuer les prières nocturnes, spécialement durant le mois de Ramadan. Par ailleurs, le couple peut se livrer aux jeûnes facultatifs de lundi et jeudi, des 3 jours blancs, etc. afin de renforcer leur foi ensemble. Naturellement, l’exhortation joue aussi un grand rôle ; chacun doit pouvoir conseiller l’autre avec sagesse.

Partager les tâches domestiques

Cette solution n’est pas une étrangeté en Islam. Questionnées au sujet du mode de vie en famille du prophète, ses femmes énumérèrent une liste de tâches domestiques auxquelles ce dernier se livrait. Il participait activement à l’allègement du travail de sa famille. Cher frère, pourquoi n’aiderais-tu pas ta femme à s’occuper des enfants le matin ? Tu pourrais aussi être utile pour effectuer des besognes pénibles pour ta conjointe. Chère sœur, tu pourrais bien aider ton époux à se préparer à sortir en journée chercher la provision qu’Allah vous a réservée. La liste ne saurait être exhaustive.

Jouer ensemble

Une fois de plus, ceci n’a rien de nouveau dans notre religion. Le Prophète jouait avec ses épouses. Pourquoi les hommes ne perpétueraient-ils pas jalousement cette sounna ? Des liens forts se créent aussi lors des moments de détente. Alors, messieurs et dames, livrez-vous à des activités ludiques halal, avec l’intention de vous rapprocher l’un de l’autre et, partant, d’Allah.

Allah est infiniment plus Savant.

 

rédigé par : Njindam L. Ibrahim