Bulletin SalamWebToday
Sign up to get weekly SalamWebToday articles!
On est désolé, l'erreur provient de:
En souscrivant, vous adoptez la Politique de confidentialité et les Réglementations de SalamWeb.
Nouveauté

Comment combattre le gaspillage ?

Islam 29 Jan 2021
dreamstime_m_73832759
© Mheim301165 | Dreamstime.com

Foncièrement mauvais, le gaspillage est décrié dans le Coran et la sounna. Allah dit dans son livre que les gaspilleurs sont certes les frères des chayatin, des satans. Le musulman doit se distancer de ce péché. Malgré la bonne volonté de la faire, il est possible qu’on s’y prenne mal. Alors, comment combattre le gaspillage et l’éradiquer de nos habitudes ? 

Prendre conscience de la gravité de ce méfait

Nous savons que, en Islam, à tout péché correspond une punition prévue. Nous devons réaliser à quel point le gaspillage est néfaste. Le Seigneur de cieux et de la terre qualifie de « frères des chayatin » ceux qui se livrent au gaspillage. Quel mauvais attribut ! En lisant le Coran, on se rend facilement compte des menaces qui pèsent sur les chayatin. Aimerions-nous être associées à ces êtres transgresseurs ? Bien sûr que non. Le simple fait qu’Allah déteste le gaspillage suffit à nous décourager de perpétuer cette habitude. 

Cultiver le sens de la mesure pour combattre le gaspillage

Le prophète (paix et bénédiction d’Allah su lui) nous a enseigné comment faire à de multiples occasions. Dans l’exécution des ablutions ressort un énorme enseignement sur le sujet. Il a été rapporté que le prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) a effectué ses ablutions avec un verre d’eau. Aussi miraculeux paraisse-t-il, cela est tout à fait réalisable. Le prophète s’exécutait avec mesure, fermant toute brèche à l’excès. C’est ce que nous devrions faire. En matière de manger, il nous a orientées, définissant la part que la nourriture, l’eau devaient occuper dans nos ventres. Être mesurée dans ses dépenses, sa consommation de divers produits aide à stopper net le gaspillage. 

Méditer sur la condition des moins favorisées

Allah a certainement favorisé certaines créatures par rapport à d’autres. En général, les habitants des pays développés jouissent de plus de facilités que ceux des pays moins développés. En réalisant que la famine fait rage sous d’autres cieux, le consciencieux appréciera mieux les bienfaits d’Allah sur lui, évitera d’être ingrat envers Allah en gaspillant. Mal utilisée, une richesse qu’Allah vous a attribuée peut être reprise par celui-ci, car on n’en est pas dignes. Être conscient que nous sommes favorisées quelque soit le degré de faveur nous permet, en tant que musulmans de disposer de manière raisonnable des biens qu’Allah nous a octroyés. 

Partager les dons d’Allah

L’une des particularités majeures de l’Islam est le sens du partage prôné dans le Coran et la sounna et mis en application par les musulmans. Si vous êtes tentées de gaspiller de la nourriture, etc., pensez plutôt à en faire aumône pour bénéficier d’une énorme récompense de la part d’Allah. Rappelons-nous que le gaspillage ne concerne pas que ceux qui possèdent beaucoup. Les pauvres peuvent aussi pris dans ce piège. Ainsi, le partage n’est pas qu’une affaire de riche, les moins nantis peuvent aussi faire preuve de charité pour obtenir la satisfaction d’Allah. Cela permettra que, in chaa Allah, même s’ils deviennent riches, ils ne soient pas gaspilleurs. Allah est plus savant. 

 

écrit par : Njindam Lamare Ibrahim