Comment élever l’esprit grâce au Coronavirus

Femme Musulmane tient les mains en l'air près des molécules de virus Corona
Silhouette d'une femme qui prie pour une nouvelle ère de libération après le COVID19 © Thanasate Chancherngrob | Dreamstime.com

Il est connu à l’heure actuelle, que le coronavirus a causé des dégâts énormes en terme de décès et de malades, surmontés par les difficultés que cela a engendré au niveau social, économique, culturel, éducationnel qui ont souvent été dévastantes. Même les fières politiciens n’ont pu échapper aux tentacules du coronavirus.. 

L’un des aspects de chacun d’entre nous qui a été les plus affectés par cette pandémie est certainement le côté psychique. La peur d’affronter perpétuellement cet inconnu, aussi incertain, aussi indiscernable à l’oeil nu. Cet ennui de répéter les mêmes routines, de visiter les mêmes coins familiers de la maison, accompagné de l’anxiété quotidienne induite à force de constamment nettoyer ses mains, éviter de toucher son visage, stériliser tout éléments entrant à sa maison etc.

De plus, la grande peur de perdre ses parents, frères et sœurs, amis, enfants… être prêt de vivre l’enfer de ne plus les revoir à tout moment, de ne pas pouvoir les toucher, les embrasser même pour la dernière fois… et fréquemment avant tout ces peurs, l’inquiétude pour son propre destin après une mort « probable » causée par le fameux Covid19 se classe en premier rang.

Les études à ce propos démontrent que de telles perturbations psychiques peuvent engendrer des comportements dangereuses, pouvant arriver jusqu’aux suicides ! Ceci peut paraître surprenant, mais l’est toutefois réel. La bonne surprise c’est qu’il existe une partie de l’humanité pour laquelle le Covid19 a été une bonne opportunité pour vivre des moments les plus spirituels et calmes. Nous parlons ici des pieux adhérents d’Islam.

La question qui se pose est donc : quel est l’effet phénoménal des convictions islamiques qui peut transformer une telle souffrance en une telle opportunité de jouissance spirituelle ?

Pour entamer la réponse, quand nous croyons en Dieu le tout puissant, le préservateur et l’omniscient, nous sommes automatiquement dirigés vers une force supérieure et puissante à travers laquelle nous dépassons nos faiblesses et nos peurs.

Certes que personne ne sait jusqu’au moment présent l’origine réelle du virus. Les scientifiques ne cessent de chercher l’animal transporteur, mais entretemps, cela donne place à plusieurs hypothèses infondées ou manquant de vérification mais qui -malheureusement – réussissent à aggraver la peur des gens, les jetant dans l’inconnu absolu de ce qui va se passer demain !

Cependant, l’idée que rien ne pourrait échapper à Dieu, puisque tout ce qui se passe sur Terre est sous sa gestion, et que si un mal se produit c’est que certainement il y a une bonne raison que Dieu prévoit en amont. Personne ne pourrait prédire le sort absolu de la situation. Quel soulagement est donc crée par cette conviction.

De plus, Allah avait donné des exemples de telle situation dans le Coran, et avait montré « la bonne raison » qu’il faut sentir et comprendre pour bien passer cet examen divin. Il dit dans la Sourate « Al Anam » verset 43 :

« Pourquoi donc, lorsque Notre rigueur leur vînt, n’ont-ils pas imploré (la miséricorde) ? Mais leurs cœurs s’étaient endurcis et le Diable enjolivait à leurs yeux ce qu’ils faisaient. »

Il faut donc implorer la miséricorde devant Dieu, revenir envers lui, repentir et se rattraper le plus tôt possible ! Ceci donne au musulman un vrai espoir, une piste sur laquelle il peut être déterminé à travailler durement pour se débarrasser de sa peur, par contre, le sentiment de l’incapacité vis-à-vis de ce qui se passe aggrave parfois notre peur humaine. Une fois la relation avec Dieu est réglée, les événements qui construisent notre vie se transforment « en simples détails » grâce à l’ampleur que génère la relation avec Dieu.

En fin nous dirons comme a dit Dieu en sa Sourate « Al Araf » verset 43 :

« Louange à Allah qui nous a guidés à ceci. Nous n’aurions pas été guidés, si Allah ne nous avait pas guidés. Les messagers de notre Seigneur sont venus avec la vérité. » Et on leur proclamera: « Voilà le Paradis qui vous a été donné en héritage pour ce que vous faisiez. » 

Quelque chose à dire?

Contactez!