Comment mentir détruit-il les relations entre les gens

Psychologie Contributor
dreamstime_m_50576889
© Lonely11 | Dreamstime.com

Mentir détruit les relations entre les gens. Pourtant, les mensonges font partie intégrante de la vie de tout être humain. Aujourd’hui, mentir est devenu un acte aussi simple que dire bonjour à son voisin. Les intentions du mensonge varient d’une personne à une autre. Certains vont même trouver une justification noble pour leurs mensonges. La vérité est que quiconque cultive l’esprit du mensonge a toutes les chances de finir sa vie toute seule.

Mentir est une duperie

Mentir peut-être définit comme étant un acte délibéré par lequel une personne choisit d’énoncer un fait contraire à la vérité, ou encore de dissimuler la vérité. Le plus souvent, les gens mentent par égoïsme. Certaines personnes ont recours aux mensonges pour se protéger du monde extérieur parce qu’au fond, personne n’aime les situations inconfortables ou gênantes. Alors si à ce moment un petit mensonge permet de s’en tirer, eh bien, l’on se demande : pourquoi pas ! Pour d’autres, le mensonge est un moyen pour diviser, semer la zizanie dans les couples, à l’école ou au service. Quelles que soient les intentions de chacun, le mensonge reste une duperie dont les conséquences nous échappent très souvent.

Vivre dans la peur

« Le mensonge peut cacher temporairement la vérité, mais il oublie qu’aucun nuage ne peut cacher éternellement le soleil. »Mazout Hacène

On peut bien mentir, pour s’attirer les faveurs des gens, mais la vérité finit toujours par se savoir. Imaginons une personne qui use du mensonge afin d’obtenir une promotion au service. Il suffit d’un petit attroupement dans le service et la voilà qui panique, le cœur battant à la chamade. « Ont-ils découvert la vérité ? » s’interroge-t-elle.

Mentir est donc une source d’inquiétude permanente qui ne permet pas de communier avec les frères et sœurs tant ce que nous avons fait pèse sur la conscience. Certes, le menteur compulsif, ou mythomane ne ressent certainement pas cette culpabilité, car ayant perdu le sens de la réalité, lui s’identifie à ses propres mensonges. Cependant, qu’il soit d’ordre pathologique ou égoïste, mentir est un défaut et les enseignements sont unanimes pour dire « Tu ne mentiras, point. »

Mentir détruit les relations

Mentir détruit les relations entre les gens, car, quelle que soit la raison, mentir c’est manipuler les sentiments des autres. La sincérité et l’intégrité sont toutes des valeurs fondamentales dans la vie sociale. Tout manquement à ces valeurs est difficilement tolérable. Ainsi, une fois que vous êtes percé à jour, vous perdez la confiance et le respect des autres. Or, aucune relation sérieuse ne peut se construire sans confiance mutuelle.

Certains s’évertuent à dire : « Je l’ai fait pour t’éviter de la peine ». Par ailleurs, des études soutiennent que sans le mensonge la vie serait chaotique. De ce fait, qu’il y ait bon ou mauvais mensonge, la vérité est que mentir suppose deux rôles et nul ne supporte assumer le deuxième.

 

écrit par : Jean Bansé