Comment repérer le Mauvais Sommeil et combattre l’Insomnie

horloge, sommeil, insomnie
Un petit tamia s'endort près d'horloge © Dimjul | Dreamstime.com

L’insomnie est un trouble caractérisé par la conséquence de mal arriver à vous endormir et / ou à rester endormi. La condition peut être aiguë ou chronique et pourrait également s’en aller et venir. L’insomnie aiguë dure de 1 nuit à quelques semaines tandis qu’une insomnie chronique survient au moins 3 nuits par semaine pendant 3 mois ou plus.

Des symptômes courants de l’insomnie sont la somnolence pendant la journée, fatigue, mauvaise humeur, problèmes de concentration ou de mémoire.

Par ailleurs, il existe deux types d’insomnie: primaire et secondaire. L’insomnie primaire suggère que vos problèmes de sommeil ne sont pas directement liés à un problème de santé physique.

L’Insomnie secondaire d’autre part, implique que vous avez du mal à dormir en raison d’un problème de santé (comme l’asthme, la dépression, l’arthrite, le cancer ou les brûlures d’estomac), soit une douleur, des médicaments etc.

Causes d’insomnie

Les causes de l’insomnie primaire comprennent:

Stress associé à de grands événements de la vie comme perte ou changement d’emploi, un divorce, un déménagement ou la mort d’un aimé.

En outre, l’insomnie primaire peut survenir lors des modifications de votre horaire de sommeil (dû à la fatigue), un tout nouveau quart de travail ou de mauvaises habitudes que vous avez prises une fois que vous avez eu d’autres problèmes de sommeil.

D’autres causes d’insomnie secondaire comprennent:

Les médicaments contre le rhume, allergies, dépression, asthme, douleur ou inconfort la nuit, consommation de caféine, de tabac ou d’alcool ainsi que d’autres troubles du sommeil comme l’apnée ou le syndrome d’Ekbom.

Facteurs de risque d’insomnie

L’insomnie touche les femmes comme les hommes et les personnes âgées les plus jeunes. Celle-ci peut éventuellement être aggravée par la maladie à long terme, des problèmes de santé mentale, travail de nuit ou quarts de travail qui tournent.

Si vous décidez de consulter votre médecin, il fera un examen physique et vous posera des questions sur votre anamnèse et vos antécédents de sommeil. Il pourrai vous dire de tenir un journal de sommeil pendant une semaine ou deux, en gardant une trace de vos habitudes de sommeil et de la façon dont vous sentez pendant la journée. Il discutera avec votre partenaire de lit de la quantité et de la qualité de votre sommeil. Vous auriez peut-être même des tests spéciaux dans un centre du sommeil.

Traitement de l’insomnie

L’insomnie aiguë peut ne pas nécessiter de traitement.

S’il vous est difficile de faire des activités quotidiennes parce que vous êtes fatigué, votre médecin peut vous prescrire des somnifères pendant une brève période. Les médicaments qui fonctionnent rapidement mais brièvement peuvent vous aider à éviter des problèmes tels que la somnolence le lendemain.

N’utilisez pas de somnifères en vente libre pour l’insomnie, ils pourraient avoir des effets secondaires qui ont tendance à réduire le temps de débordement.

Pour l’insomnie chronique, vous aurez besoin d’un traitement pour les conditions ou les problèmes de santé qui vous empêchent de dormir. Votre médecin peut également suggérer une thérapie comportementale. Cela facilitera le changement d’éléments qui aggravent l’insomnie et vous apprendra ce que vous pourrez faire pour mieux profiter du sommeil.

Prévention de l’insomnie

De bonnes habitudes de sommeil, également appelées hygiène du sommeil, peuvent faciliter votre insomnie. Voici quelques conseils et questions à vous poser:

Dormez-vous à la même heure chaque nuit et retrouvez-vous à la même heure chaque matin ? Un horaire de sommeil comme ceci est plus bénéfique. 

Par ailleurs, essayez de ne pas faire de siestes pendant la journée car ils vous rendront moins somnolent en pleine nuit.

N’utilisez pas de téléphone ou de livres électroniques avant de vous coucher, l’exposition à leur lumière peut rendre l’endormissement plus difficile.

L’alcool peut vous réveiller au milieu de la nuit et nuire à la qualité de votre sommeil.

Faites-vous de l’exercice régulièrement ? Les experts suggèrent de faire de l’exercice tous les jours et au moins 3 à 4 heures avant de se coucher. Cela rendra l’endormissement plus facile.

De même, ne mangez pas un repas important tard dans la journée, une collation légère avant le coucher peut faciliter votre sommeil.

Rendez votre chambre confortable: sombre, calme, ni trop chaude ni trop froide. Si la lumière peut être un problème, utilisez un masque de sommeil. Pour masquer les sons, essayez des bouchons d’oreille, un ventilateur ou une machine à dissonance.

Et enfin, n’utilisez pas votre lit dans un autre but que pour le sommeil ou le sexe. Ceci rendra aussi plus facile l’endormissement.