Bulletin SalamWebToday
Inscrivez-vous pour obtenir des articles hebdomadaires SalamWebToday!
On est désolé, l'erreur provient de:
En souscrivant, vous adoptez la Politique de confidentialité et les Réglementations de SalamWeb.
Nouveauté

COVID-19 : les antiseptiques à l’égard du vaccin

Monde 18 Déc 2020
Vaccination
© Chayakorn Lotongkum | Dreamstime.com

Alors que le vaccin contre le COVID-19 a été approuvé mondialement et on semble être sur le chemin de sortie, beaucoup de gens refusent cette vaccination massive. L’approche de cette vaccination est pour certains un synonyme de retour à la vie normale. En même temps, pour d’autres, c’est un symbole de crainte. Le vaccin divise les gens en deux camps : les provax et les antivax.

Pourquoi cette crainte envers ce vaccin ? 

La vaccination devrait débuter dans quelque temps et mettre en principe un terme à la pandémie mondiale. Cette crise sanitaire a complètement bousculé nos modes de vie. Ainsi, le vaccin contre le COVID-19 ne va pas tarder à entrer en vigueur. Il n’est pas obligatoire, mais pour être efficace, il nécessite une vaccination massive (au moins 70 %). Pourtant, de plus en plus de gens sont méfiants à l’égard du vaccin. Cette méfiance à l’égard des vaccins peut être en partie justifiée. Tout d’abord, ce vaccin a été créé dans un état d’urgence, d’où le manque de confiance en son efficacité. Une des plus grandes préoccupations est les effets secondaires que le vaccin peut provoquer. C’est pour cela que les gens ont du mal à éprouver un vaccin qui n’a pas été testé pour suffisamment longtemps. En grande partie, ceux qui s’opposent aux vaccins sont les antivax, qui sont catégoriques aux vaccins. À eux, s’ajoutent les jeunes qui ne sont pas certains de vouloir se faire vacciner. 

Scepticisme à l’égard du gouvernement 

De plus, avec cette crise sanitaire, les gens ont perdu confiance au gouvernement actuel. Il faut comprendre que les décisions prises par le gouvernement ont été très contradictoires pendant cette pandémie. Dès le départ, nous avons sous-estimé ce virus et le manque de décision a bouleversé nos vies. Le confinement, la fermeture des écoles, des magasins, le manque de masques, toutes ces décisions ont semé des doutes chez les citoyens. Ceci peut s’expliquer par le fait que tout simplement personne n’était préparé à gérer cette crise. D’autant plus, le gouvernement en place a dû s’adapter à l’évolution du COVID-19 et adopter des mesures en fonction de son évolution.

Enfin, la guerre qu’on mène est une guerre contre le virus et non contre le vaccin. N’importe quel vaccin peut présenter des effets secondaires et cela est indéniable. Il est important de comprendre que pour sortir de cette crise sanitaire, il est impérativement important de s’unir. 

 

écrit par : ANGUTAYEVA Madina