Critiquer les personnes qui adorent seulement durant le Ramadan

Prière Ramadan, Allah le tout puissant vous surveille et garde
Jeune homme prie Dieu durant le Ramadan pour le pardon de ses péchés © Ruslee Yaena | Dreamstime.com

En tant que Musulmans, il est très important que nous évitons de critiquer et blâmer les Musulmans qui pratiquent leur religion plus durant le Ramadan qu’au long du reste de l’année. Une telle critique n’est pas conforme à l’attitude et aux valeurs de l’Islam, alors nous ne devons pas s’y engager.

Ce genre de critique a souvent pour conséquence un découragement des Musulmans qui pratiquent l’Islam principalement durant le Ramadan. Cette première peut les distancer de l’Islam et éventuellement, ils n’auraient plus la motivation de continuer à faire des bonnes actions car la critique des autres devient un fardeau trop lourd.

Être jugés et critiqués pour la pratique plus intense de leur religion durant le Ramadan va leur pousser à stagner plus sur ce que les autres pensent d’eux au lieu de se concentrer sur ce que pense Allah. Ceci est un danger puisque nos intentions quand on fait du bien et notre peur qui nous dissuade des mauvaises choses doivent être présents purement par conscience d’Allah, non pas par rapport à ce que pensent les autres mortels.

Ce genre de critique peut aussi donner l’impression aux personnes en question qu’en Islam, ils doivent soit faire toutes les bonnes actions sans faute, soit au contraire, toutes les abandonner. Ce n’est pas ce que nous enseigne l’islam. On sait qu’on a fait des fautes auparavant et que l’on doit chercher à se repentir et se faire pardonner par Allah.

De même, cet opprobre va induire chez la personne jugée un ressenti que l’Islam est dédié spécifiquement à un certain type de personne, ce qui n’est pas le cas.

D’autre part, les jugements peuvent être très dangereux pour la personne qui critique puisque de même, elle se concentre trop sur ce que font les autres au lieu de s’observer soi-même. L’arrogance est quelque chose que l’on nous suggère d’éviter car celle-ci causera inévitablement notre perte. Notre cher Prophète Mohammad (PSL) disait dans un Hadith:

“ L’un ne rentrera pas au paradis s’il lui reste même le poids d’un atom d’arrogance dans son coeur” (Tirmidhi)

On doit intégrer que pour certaines personnes, le Ramadan est le moment qu’ils attendaient pour améliorer leur foi en tant que croyants. Ils savent très bien, au fond de leur coeur, quelle est leur sincérité de croyance et leur niveau d’Imaan.

Ils pourraient être en train de donner tout ce qu’ils peuvent pour progresser dans leur foi. La critique extérieure ne va que rendre ce voyage, peu simple initialement, plus difficile davantage. On doit s’en souvenir que l’on a un devoir d’aider les autres, non pas les décourager quand ils sont déjà en difficulté, ou sur un mauvais sentier. Notre Prophète (PSL) disait:

“Je jure par Celui dans les Mains duquel se trouve mon âme! Aucun de vous croira tant qu’il n’aime pas pour son frère ce qu’il aime pour lui même.” (Bukhari et Muslim)