Découvrir le pacemaker, le stimulateur cardiaque

Éducation Njindam L. Ibrahim
stimulateur cardiaque
© Tridsanu Thopet | Dreamstime.com

Avant de vous inviter à découvrir le pacemaker, sachez qu’on l’appelle aussi stimulateur cardiaque. C’est un appareil de plus en plus utilisé dans le domaine de la cardiologie. Implanté dans l’organisme des patients souffrant de problèmes cardiaques, le pacemaker a révolutionné et facilité la prise en charge des malades cardiaques. 

Le pacemaker, un appareil d’origine canadienne

De prime abord, il faut noter que plusieurs scientifiques ont mené des recherches approfondies dans le domaine de la cardiologie. Chacune d’entre elles a été d’un apport considérable dans la mise sur pied du stimulateur cardiaque. Mais, la palme revient à Jack Hopps, ingénieur d’origine canadienne qui, en 1950, conçoit le premier prototype de pacemaker. Avec une longueur de 30 cm, ce modèle était plutôt grand. Au fil des années, plusieurs chercheurs ont affiné leurs recherches à l’effet de miniaturiser le pacemaker.

À quoi sert un pacemaker ?

Comme tous les organes du corps humain, le cœur peut présenter des signes de faiblesse. C’est dans ce contexte que le pacemaker entre en jeu. Pour être plus clair, le pacemaker est recommandé aux patients souffrant de bradycardie (diminution du battement du cœur). Ce type de défaillance du cœur survient, il faut le relever, quand on prend de l’âge. Mais pas seulement, il peut également naitre, suite à une quelconque maladie cardiaque. Dans ce cas, le pacemaker a pour rôle de stimuler le cœur, et de lui permettre de recouvrer son rythme normal.

Découvrir le pacemaker : description de l’appareil

Le pacemaker est un outil composé d’un boitier et d’une ou plusieurs sondes. Le boitier est très souvent en titane, c’est le cœur même de l’appareil. La sonde quant à elle est très fine, il est connecté à la pointe du cœur. En fonction du nombre de sondes, le stimulateur peut être mono chambre, double chambre ou triple chambre. N’étant pas rechargeable, le pacemaker a une durée de vie moyenne comprise entre 5 et 10 ans. Il existe plusieurs modèles de pacemakers, mais la plupart ont un diamètre qui peut atteindre 5 cm, pour un poids négligeable. En réalité, lorsqu’un pacemaker ne répond plus, il faut tout simplement le remplacer. C’est l’une des raisons pour lesquelles le patient doit régulièrement être suivi par son cardiologue.

Comment fonctionne un pacemaker ?

Le pacemaker s’implante au moyen d’une intervention chirurgicale. Il est placé sous la peau, à l’intérieur de la poitrine. Ainsi, lorsque le rythme cardiaque ralentit ou devient faible, le stimulateur, comme son nom l’indique, stimule le cœur. L’appareil reçoit toutes les informations relatives à l’activité cardiaque. Il détecte les défaillances cardiaques, et grâce à sa source d’énergie en lithium, il envoie des impulsions électriques au cœur. 

Les précautions liées à l’utilisation d’un pacemaker

L’utilisation d’un pacemaker impose certaines précautions. Il est fortement conseillé aux personnes portant un pacemaker d’observer une certaine distance entre leur téléphone et l’appareil. C’est pourquoi il ne faut pas mettre son téléphone dans la poche de sa chemise. Il faut, de manière générale, éviter les champs magnétiques. Ces derniers ont une incidence significative sur l’appareil. Il faut également s’éloigner des activités faisant monter l’adrénaline comme le parachute. Heureusement, le pacemaker est fourni avec un carnet de porteur de pacemaker contenant un numéro d’urgence. Vous pourrez découvrir le pacemaker davantage en vous renseignant auprès des spécialistes. ALLAH est infiniment. 

 

écrit par : Njindam L. Ibrahim

Enjoy Ali Huda! Exclusive for your kids.