Doit-on se préoccuper des droits des animaux ? Une perspective Islamique

Montagnes sur la route
Animaux sur la route à Kyrgyzstan, montagnes, chevaux © Petrajz | Dreamstime.com

Tous les êtres vivants – humains, oiseaux, animaux, insectes, etc. – sont dignes de considération et de respect. L’Islam a toujours considéré les animaux comme une composante particulière de la création de Dieu. L’humanité est responsable de tout ce dont elle dispose, y compris des animaux dont les droits doivent être respectés.

Le Saint Coran, le Hadith et l’histoire de la civilisation islamique offrent de nombreux exemples de bonté, de miséricorde et de compassion pour les animaux. Selon les principes islamiques, les animaux ont leur propre position dans la hiérarchie de la création et les humains sont responsables de leur bien-être et de leur alimentation.

L’Islam demande fermement aux musulmans de traiter les animaux avec compassion et de ne pas les maltraiter. Le Saint Coran affirme que toute la création loue Dieu, même si cette louange n’est pas exprimée dans le langage humain.

À cet égard, le Prophète Mahomet (PSL) a souvent réprimandé ses compagnons qui maltraitaient les animaux et leur a parlé de la nécessité de la miséricorde et de la bonté.

Le Saint Coran et le respect des animaux

Le Saint Coran contient de nombreux exemples et directives sur la manière dont les musulmans doivent traiter les animaux. Le Coran décrit que les animaux forment des communautés, tout comme les humains :

 « Nulle bête marchant sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit comme vous en communauté. Nous n’avons rien omis d’écrire dans le Livre. Puis, c’est vers leur Seigneur qu’ils seront ramenés. » (Coran 6:38).

Le Coran décrit en outre les animaux, et tous les êtres vivants, comme étant musulmans – au sens où ils vivent de la manière dont Allah les a créés pour vivre, et obéissent aux lois d’Allah dans le monde naturel.

« N’as-tu pas vu qu’Allah est glorifié par tous ceux qui sont dans les cieux et la terre; ainsi que par les oiseaux déployant leurs ailes ? Chacun, certes, a appris sa façon de L’adorer et de Le glorifier. Allah sait parfaitement ce qu’ils font. » (Coran 24:41)

« Quant à la terre, Il l’a étendue pour les êtres vivants. » (Coran 55:10)

Hadith et droits des animaux

Le prophète Muhammad (Paix soit sur lui) a exhorté les musulmans à faire preuve de gentillesse et de compassion envers les animaux et les oiseaux, et a interdit à plusieurs reprises la cruauté envers eux.

Une bonne action faite à un animal est comme une bonne action faite à un être humain, alors qu’un acte de cruauté envers un animal est aussi mauvais que la cruauté envers un être humain”.

Le Messager d’Allah (Paix soit sur lui)) est passé une fois à côté d’un chameau qui était si émacié que son dos avait presque atteint son estomac. Il a dit : “Craignez Allah dans ces bêtes qui ne peuvent pas parler.” (Abu Dawud)

Les humains ont été créés par Allah, le Tout-Puissant, pour être les gardiens et les gardiennes de la Terre. Tuer sans nécessité – c’est-à-dire tuer pour le plaisir – n’est pas permis.

Les Compagnons ont dit : “Ô Messager d’Allah ! Y a-t-il une récompense pour nous en servant les animaux ? Il répondit : “Il y a une récompense pour le service de tout être vivant.” (Boukhari)

Un groupe de Compagnons était autrefois en voyage avec le Prophète, qu’Allah le bénisse et lui accorde la paix, et il les a quittés pour un temps. Pendant son absence, ils ont vu un oiseau avec ses deux petits, et ils ont pris les petits du nid. L’oiseau mère tournait en rond dans les airs, battant des ailes de chagrin, lorsque le Prophète revint. Il a dit : “Qui a blessé cet oiseau en lui prenant ses petits ? Rendez-lui ses petits” (Muslim)

Ces versets et ces Hadiths nous rappellent que les animaux sont, tout comme les humains, créés dans un but précis. Ils ont des sentiments et font partie du monde spirituel. Ils ont eux aussi droit à la vie et à la protection contre la douleur et la souffrance et nous devons donc les traiter avec le respect qu’ils méritent.