Espoir et confiance en Dieu : Réflexions sur Zakariyya et Marie

mise en place noir, mains
Mains tenu en prière, foi en dieu, miracle © Somkhana Chadpakdee | Dreamstime.com

Y a-t-il eu un moment où vous avez été confronté à un défi qui vous échappait complètement ? Y a-t-il eu un moment où vous vouliez vraiment quelque chose mais aviez l’impression qu’il était impossible de l’obtenir ? Il est vrai que nous n’obtenons pas toujours exactement ce que nous voulons, mais le Coran nous rappelle que Dieu détient le pouvoir de toute chose. Le Coran donne plusieurs exemples où Dieu a donné aux gens des choses qui semblaient impossibles à première vue.

Zakariyya (Zacharie), que la paix soit avec lui, était un vieil homme qui voulait un fils. Sa femme était stérile, mais il ne perdait pas espoir. Il a dit : « Ô mon Seigneur, mes os sont affaiblis et ma tête s’est enflammée de cheveux blancs. [Cependant], je n’ai jamais été malheureux [déçu] en te priant, Ô mon Seigneur. Je crains [le comportement] de mes héritiers, après moi. Et ma propre femme est stérile. Accorde-moi, de Ta part, un descendant qui hérite de moi et hérite de la famille de Ya’qub (Jacob). Et fais qu’il te soit agréable, Ô mon Seigneur. » (Coran 19 : 5-6).

Tous les signes physiques et externes indiquaient que Zakariyya aurait du mal à avoir un fils. Il était vieux, ses os faibles et il avait la tête remplie de cheveux blancs. Sa femme était également âgée et stérile. Zakariyya était chargé de prendre soin de Marie. Chaque fois que Zakariyya entrait en contact avec elle dans la chambre de prière, il trouvait avec elle une provision. Il dit: « Ô Maryam (Marie), d’où te vient cette nourriture ? » -Elle dit: « Cela me vient d’Allah. » Il donne certes la nourriture à qui Il veut sans compter. Alors, Zakariyya (Zacharie) pria son Seigneur, et dit: « Ô mon Seigneur, donne-moi, venant de Toi, une excellente descendance. Car Tu es Celui qui entend bien la prière. » (Coran 3 : 37-38).

Il a vu un miracle sous ses yeux, et il a donc immédiatement appelé Dieu pour lui demander de le bénir avec un fils. Comme Dieu peut fournir à Marie des fruits qui n’étaient pas de saison, il peut de même lui donner un enfant malgré son grand âge.

De même, Dieu a donné à Marie un enfant sans père. Cette situation n’était pas prévue et n’avait aucun sens pour elle. Marie paix sur elle, était stressée et inquiète à tel point qu’elle souhaitait qu’elle soit déjà morte. Cependant, ce qui lui est arrivé était hors de son contrôle. C’était le décret de Dieu et il l’a réconfortée. Lorsqu’elle a ressenti la douleur de l’accouchement, Dieu a demandé à Marie de secouer le tronc du dattier. Une femme qui accouche éprouve une douleur énorme et n’est pas en mesure de secouer le tronc d’un dattier assez fort pour que les fruits tombent. C’est Dieu qui fait tomber les fruits, mais Marie devait quand même faire sa part et secouer l’arbre avec la force qu’elle avait.

Cela nous apprend que, même si les choses semblent impossibles ou hors de portée, nous ne pouvons pas simplement espérer que Dieu fasse bouger les choses. Nous devons aussi jouer notre rôle et faire tout ce que nous pouvons, les fruits ou le manque de fruits vient de Dieu.

Cela nous apprend aussi que lorsque les choses deviennent très difficiles, Dieu nous envoie du soulagement là où nous nous y attendions le moins. « Et quiconque craint Allah, Il Lui donnera une issue favorable, et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas. Et quiconque place sa confiance en Allah, Il [Allah] lui suffit. Allah atteint ce qu’Il Se propose, et Allah a assigné une mesure à chaque chose. » (Coran, 65 : 3-4).

En fin de compte, avec un peu d’introspection, on peut transformer n’importe quel défi en une expérience positive. Marie aurait souhaité mourir avant de faire l’expérience de la naissance de Jésus, que la paix soit sur lui. Cependant, à ce moment-là, elle ne savait pas qu’elle et son enfant seraient mentionnés dans le Coran, qu’un chapitre porterait son nom et que des milliards de personnes dans le monde la considéreraient comme un exemple. Peut-être, ne voyez-vous pas le fruit de votre défi ou de votre difficulté maintenant, mais si vous avez la foi et la patience, vous finirez par le voir. « Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs, si vous êtes de vrais croyants. » (Coran 3:139).