Est-il possible d’être autodidacte en islam ?

Éducation Njindam L. Ibrahim
autodidacte
Pexels - Michael Burrows

Être autodidacte en islam est-il possible si on se réfère à la parole d’Allah et à la sounnah du prophète (PBSL) ? Si la notion d’autodidaxie porte ses fruits dans certains domaines, est-ce le cas avec notre noble religion ? Examinons la question sous le prisme de nos références religieuses.

Allah détient toute la science qui existe 

Les versets évoquant l’omniscience d’Allah sont nombreux et clairs comme l’eau de roche. Allah dit par exemple dans le Coran : 

« … Allah est certes Omniscient et Parfaitement Connaisseur. » An-Nisa (4 : 35)

Allah dit aussi : 

« A enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas. » Al-‘Alaq (96 : 5) 

On comprend donc que toute science provient d’Allah et c’est lui qui nous enseigne, nous, les ignorants. Il est donc impossible pour quiconque d’être autodidacte en Islam.

Même le prophète n’était pas autodidacte en islam

Le prophète (PBSL) était illettré, mais en même temps le plus savant de la communauté. Alors qu’il était dans la grotte de Hira à la Mecque, il reçut l’injonction de lire par l’ange Djibril. Le prophète répondit deux fois qu’il ne savait pas lire, à la suite de quoi Djibril lui révéla ce qu’il fallait dire. Le prophète, en toute humilité, a exprimé son manque de savoir sur l’objet de l’interrogation. Ce contact avec l’ange Djibril, le prophète (PBSL) marquait le début de 23 ans d’apprentissage de la plus noble des créatures. Allah, souvent pour l’intermédiaire de Djibril, a transmis à son messager la révélation de l’islam qu’il devait propager à l’humanité. Tous les actes d’adoration, que nous effectuons à ce jour, ne sont autres que ceux enseignés par notre prophète (PBSL).

Comment comprendre la religion sans se référer aux gens de science ?

Même dans les disciplines mondaines, il existe toujours des personnes vers qui on se tourne pour acquérir le savoir. De loin plus sensible et plus importante que toute science mondaine, la connaissance islamique s’obtient auprès des savants de l’islam. 

D’après Kathir Ibn Qays, Abou Darda a entendu le prophète (PBSL) dire : 

« Et certes les savants sont les héritiers des prophètes, et les prophètes n’ont pas laissé comme héritage des dinars ou des dirhams, mais ils ont laissé comme héritage la science, celui qui la prend aura certes pris la part complète. »
(Sounan Abou Daoud no 3641, authentifié par Sheikh Albani.)

La place éminente des savants est clairement établie en islam par Allah et son prophète (PBSL). 

C’est une aberration de croire qu’on peut apprendre l’islam seul

Au regard de ces quelques arguments (il en existe bien plus), l’autodidaxie en matière d’islam n’est pas possible. Ce fait établi, il incombe donc à chaque musulman de se mettre résolument sur le chemin de l’école de l’islam. Al hamdou lillah, la science pure est accessible. Il n’y a donc aucun prétexte à brandir pour justifier son ignorance. Être autodidacte en islam est une vue de l’esprit qu’il faut évacuer. ALLAH est infiniment plus savant. 

 

écrit par : Njindam L. Ibrahim

Enjoy Ali Huda! Exclusive for your kids.