Évitez l’insouciance en élevant vos enfants

Famille Musulmane marche avec leurs deux enfants
Famille Indienne se baladant à travers la cour de la mosquée Quwwat-UI-Islam, Delhi © Donyanedomam | Dreamstime.com

Notre cher Prophète Mohamed (PSL) a dit dans un Hadith:

“Quand un homme meurt, son action cesse appart en trois choses, notamment, la sadaqah perpétuelle (charité), soit la connaissance par laquelle on acquiert du bénéfice, soit un enfant pieux qui prie pour lui.” (Sunan Abi Dawud)

Quand une personne est bénie avec un enfant, elle doit être constamment reconnaissante pour ce que notre Seigneur lui a offert. Cette bénédiction ne doit pas être prise à la légère, n’oubliant pas que les parents ont une grande responsabilité à éduquer leurs enfants justement et en conformité avec notre foi.

On requiert des parents qu’ils s’appliquent le mieux pour instruire leurs enfants à pratiquer la religion proprement sans se limiter à une compréhension unilatérale. On doit élever les enfants d’une manière à ce qu’ils puissent poser des questions quand ils veulent savoir plus, plutôt que leurs donner des réponses qui font en sorte qu’ils se sentent mal d’avoir demandé, ou comme si on ne leur permet pas d’exprimer ce qui passe par leur esprit.

En élevant des enfants, il est vital de ne pas oublier de les instruire à travers l’exemple. Débutant dès le plus jeune âge les enfants apprennent en imitant ce qui les entoure. Ainsi, ils commencent inévitablement à imiter ce que les personnes – les adultes – font autour d’eux. S’ils ont grandi en voyant que les personnes vivent leur vie d’une certaine manière, ils seront forcément enclins à faire de même.

Par conséquent, ils est primordial pour les responsables de faire très attention à ce que leurs actions soient cohérents avec leurs paroles, tout en prêtant leur regard à ce qui entoure l’enfant. Faire cela évitera de ressentir du regret, conséquence au fait que l’enfant a choisi un mauvais chemin. On doit garder en tête l’importance d’inculquer aux enfants la futilité des attachements terrestres, puisque la vraie joie repose en le souvenir et la vénération d’Allah qui nous permettent d’avoir du succès dans ce monde et l’au-delà.

Même quand les enfants se trompent, il est crucial pour les parents d’être compréhensifs et de les guider. Ignorer les enfants ne résoudra jamais le problème. Tout le monde se trompe, surtout quand on est enfant, et en tant que parents on doit être d’autant plus patients avec eux, en plaçant notre foi et en demandant, si il faut, de l’aide à Allah.

Quand un enfant éprouve de la tristesse, leur parents doivent essayer au mieux de leur donner de la force, enseignant qu’il est normal de se sentir parfois mal dans la vie. La joie et la tristesse sont une part inaliénable de la vie, ordonnés par Allah. Même quand les enfants deviennent adultes, c’est toujours le rôle du parent de les guider vers le chemin vertueux.

Les parents sont là pour guider leurs enfants, et c’est leur responsabilité. Néanmoins, les enfants devraient être, en quelque sens, en relation d’amitié avec leurs parents, autrement ils auront peur de partager quoique ce soit avec eux. On doit comprendre de même que les enfants ne sont pas les possessions de leurs parents. Allah est en charge de tout et il est jusqu’à présent notre Seigneur, s’agit-il d’un enfant ou d’un parent.