Fatima el Fihriya, fondatrice de la première université 

Histoire Contributor
© Lukasz Kasperek | Dreamstime.com
© Lukasz Kasperek | Dreamstime.com

Fatima el Fihriya est La mère des intellectuels et fondatrice de la première université au monde. Fatima bint Muhammad El Fihriya, née au 9e siècle, à Kairouan (Tunisie). Elle est appelée aussi la Oum al Banine, qui se traduit de l’arabe comme la mère de deux fils. Elle est considérée comme la fondatrice de la plus ancienne université du monde.  

Héritage familial transformé en héritage mondial

Fatima était la fille d’un riche commerçant Mohammed Bnou Abdullah al-Fihri. Elle va émigrer au Maroc, où elle fondera la plus ancienne université dans le monde. À la mort de son père, Fatima et sa sœur Mariam décident de dépenser leur héritage pour le bien public. Ainsi, elle va fonder avec son héritage la mosquée el-Qaraouiyyin en 859 à Fès au Maroc. Sa sœur à son tour, Mariam, va aussi fonder la mosquée d’Andalous. La mosquée el-Qaraouiyyin sera la plus grande mosquée de l’Afrique du Nord. Elle va comporter non seulement une première université dans le monde, mais aussi une bibliothèque. Cette bibliothèque est considérée comme étant la plus ancienne dans le monde. Le nom de cette mosquée est un hommage à sa ville natale Kairouan. Durant deux ans, jusqu’à ce que la construction de cette mosquée s’achève, Fatima va décider de jeûner dans l’esprit du mois du Ramadan.  

Fatima, une étudiante et une professeur dans sa propre université

Fatima va aussi être étudiante dans sa propre université. Plus tard, elle va enseigner la grammaire, les mathématiques, la religion et la médecine. Son diplôme est gravé sur le panneau de bois et embellit le mur de l’université jusqu’à maintenant. Notamment, de nombreux célèbres savants comme l’historien Abdurahman Ibn Khaldun, le célèbre philosophe Maimonide, et même le Pape Sylvester II seront diplômés de cette université.

Trésor historique

La bibliothèque de la mosquée el-Qaraouiyyin est aussi l’une des plus anciennes dans le monde. Elle possède plus de 4 000 manuscrits, l’ouvrage d’un célèbre historien Abdurahman Ibn Khaldun. Elle comporte aussi l’un des plus anciens Coran datant du 9e siècle ainsi qu’une version arabe des évangiles datant du 12e siècle. 

Preuve de la place des femmes

Fatima el Fihriya va mourir en 880 en laissant après elle une université qui continue à représenter un véritable symbole de l’éducation féminine. Fatima était une femme forte et courageuse qui valorisait l’éducation des femmes. Alors qu’elle a fondé une université accessible à tout le monde, sans tenir compte du statut, de la classe sociale, de l’âge, ni de la religion. Elle devrait être une des figures les plus célébrées dans le monde entier, mais pourtant, on n’entend jamais parler d’elle. Cette première université est un symbole de l’importance de l’éducation pour tous. D’autant plus, c’est aussi un symbole puissant qui montre la place de la femme dans la société. Sa vision de l’université a ouvert la voie à d’autres universités dans le monde entier. L’université el-Qaraouiyyin continue à accueillir des milliers d’étudiants du monde entier. 

 

écrit par : ANGUTAYEVA Madina

Enjoy Ali Huda! Exclusive for your kids.