Bulletin SalamWebToday
Sign up to get weekly SalamWebToday articles!
On est désolé, l'erreur provient de:
En souscrivant, vous adoptez la Politique de confidentialité et les Réglementations de SalamWeb.
Nouveauté

Fonctions et interdictions du pèlerinage

Islam 13 Fév 2021
dreamstime_s_23847274
© Ahmad Faizal Yahya | Dreamstime.com

Chaque année, des millions de musulmans effectuent le pèlerinage — le Hajj, se réunissant dans la ville sainte de La Mecque, afin d’accomplir les rites énoncés dans le livre saint de l’Islam, le Coran. Voici les fonctions et les interdictions du pèlerinage (le Hajj) que chaque pèlerin doit connaître en fonction de ce grand rituel.

Fonctions du pèlerinage

  • Al-Talbiyah :
    Prière invoquée par les pèlerins, dans laquelle ils disent :

« Me voici, ô Dieu, me voici. Me voici, Tu n’as pas de partenaire, me voici. En vérité, toutes les louanges et les bénédictions t’appartiennent, et toute la souveraineté, tu n’as pas de partenaire ».

Les pèlerins entrent ensuite dans l’ihram pour le hajj al-Qiran ou le hajj al-Ifrad jusqu’au lancement des cailloux à Jamrat al-Aqabah.

  • Tawaf al-Qudum :
    La circumambulation d’arrivée, qui est obligatoire selon certains clercs et fortement recommandée et souhaitable selon d’autres.
  • Tawaf al-Wada :
    Le dernier tawaf des pèlerins avant le départ de La Mecque, qui est obligatoire selon la majorité des clercs et hautement recommandé et souhaitable selon l’Imam Malik.
  • Passer la nuit à Muzdalifah :
    Il est désormais permis de quitter Muzdalifah après minuit pour ceux qui ont d’autres activités liées au hajj à accomplir et pour les personnes faibles et âgées.
  • Lancer sept cailloux à Jamrat al-Aqabah depuis le lever du soleil le jour de l’id jusqu’au zawal (début de l’après-midi lorsque le soleil passe le méridien).
  • Passer la nuit à Mina les jours de Tashriq, bien qu’un séjour plus long soit considéré comme préférable. 
  • Lancer les cailloux doit se faire dans un ordre particulier, en commençant par al-Jamrah al-Sughra (la plus petite pierre), al-Jamrah al-Wusta (la pierre moyenne) et Jamrat al-Aqabah. Les pèlerins lancent sept cailloux sur chaque pilier, en commençant par le zawal et en terminant au coucher du soleil.
  • Dire une prière de deux rakahs (une rakah est l’unité de base des prières musulmanes) devant le Maqam Ibrahim ou tout autre endroit de la Grande Mosquée de la Mecque.
  • Les hommes se rasent ou se coupent les cheveux, les femmes ne sont cependant pas obligées de le faire.
  • Les pèlerins qui ne remplissent pas l’une de ces fonctions sont obligés d’offrir un sacrifice animal, en massacrant un mouton ou autre. Ils ne peuvent ni manger le sacrifice ni le donner en cadeau, mais seulement le donner à titre de charité.

Interdictions du pèlerinage

Une fois en quête du Hajj ou de la Oumra, il est interdit à un pèlerin du Hajj de faire l’une des choses suivantes :

  • Retirer tout cheveu de sa tête ou de son corps ou se couper les ongles.
  • Utiliser un parfum ou un arôme.
  • Avoir des relations sexuelles et/ou accomplir des actes physiques connexes, se marier ou se fiancer.
  • Tuer des animaux ou des insectes ou chasser. Le déboisement n’est pas interdit, sauf dans les limites de la Grande Mosquée de La Mecque.
  • Porter des vêtements cousus ou serrés qui montrent les détails du corps ou une partie de celui-ci (pour les hommes).
  • Se couvrir la tête avec un chapeau ou autre (pour les hommes).
  • Porter la burqa et le niqab qui couvrent le visage, bien qu’il soit permis de porter des vêtements cousus (pour les femmes).

Les pèlerins qui enfreignent l’une de ces interdictions par oubli, par ignorance ou par nécessité ne sont pas considérés comme des pécheurs, mais ceux qui les enfreignent délibérément sans excuse sont considérés comme des pécheurs et doivent également offrir un sacrifice animal.

 

écrit par : Jamila Boudhakite