Fornication et adultère: grands péchés de l’Islam

fornication, adultère, Islam, musulman
Couple Musulman, ensemble, télé, hijab © Hongqi Zhang (aka Michael Zhang) |

La chasteté est définie comme “se contrôler soi-même des désirs interdits en raison de l’amour pour Allah le Tout-Puissant (en réponse à Son commandement), ainsi que pour rechercher Sa récompense en retour”.

L’Islam a toujours été désireux d’établir la chasteté dans sa communauté et a donc légiféré de nombreuses lois qui réduisent le fort impact de ces désirs. Il a également encouragé à rester sur le droit chemin, mettant en garde contre la transgression des limites définies.

L’Islam a préservé l’honneur des gens et protégé les lignées contre le mélange. Par conséquent, la fornication et l’adultère sont interdits et classés comme des péchés majeurs et destructeurs. L’Islam a même interdit tout ce qui pouvait conduire à ces péchés, comme l’échange immoral de regards entre les deux sexes, les mots dépravés, les mouvements de séduction, un homme et une femme en isolement dans une pièce, et tout ce qui pourrait conduire à cette horrible péché.

Allah Le Tout-Puissant Dit (ce que signifie): {Et ne vous approchez pas des rapports sexuels illégaux. En vérité, c’est un grand péché et une mauvaise voie (qui conduit à l’enfer à moins qu’Allah ne lui pardonne)}. [Coran 17: 32]

L’Islam n’a pas de lois qui se contredisent comme c’est le cas avec la législation créée par certains pays vis-à-vis de l’adultère et la fornication. En effet, certaines sociétés ne voient aucun mal à autoriser la fornication et l’adultère et n’ont pas établi de lois pénales pour ceux qui les commettent.

D’autres font la différence entre le fait de commettre cet acte dans le domicile conjugal et à l’extérieur de celui-ci. L’Islam néanmoins, interdit totalement la fornication et l’adultère, et tout ce qui y conduit.

Allah le Tout-Puissant a ordonné à Son Messager de prendre l’engagement des femmes qui sont entrées dans l’Islam de s’abstenir de la fornication et de l’adultère.

Allah le Tout-Puissant a fait varier le châtiment pour ces péchés, du fouet à la lapidation à mort, ainsi que l’humiliation qui résulte de l’information de la communauté des auteurs de ce péché.

Le prophète Mahomet a fixé la peine pour ces deux péchés ainsi: “Si les parties (qui commettent la fornication) ne sont pas mariées, elles devraient recevoir cent coups de fouet et être mises en exil pendant un an. Si elles commettent l’adultère après leur mariage, elles devraient recevoir cent coups de fouet puis être lapidé à mort.” [Musulman]

Quelques mauvaises conséquences de la fornication et de l’adultère

Ceux-là encourageant la colère d’Allah le Tout-Puissant, corrompant la femme et ses enfants. La pratique de ces actes va vous pousser à devenir insignifiant aux yeux des gens et aux yeux d’Allah le Tout-Puissant.

De plus, des caractéristiques de la chasteté et de la droiture sont empoisonnés par votre statut intrinsèque comme adultère et fornicateur, pécheur et trahissant.

On craint enfin et surtout de ne pas être classé comme croyant en général, et cela, c’est sans doute le pire sort que l’on peut espérer en tant que musulmans.