Habitudes palestiniennes pendant le ramadan

Jeûne 30 Avr 2021 Rima Abu Rahma
habitudes du ramadan
Pexels - Burak K

Le mois sacré du ramadan est arrivé, les musulmans du monde entier célèbrent ce mois avec leurs différentes traditions, leurs délicieux repas et le plus important de tous, la charité et faire du bien aux gens. Pour les Palestiniens, beaucoup de leurs traditions sont pratiquées dans différents endroits du monde. Avec quelle habitudes accueillent-ils les palestiniens joyeusement le mois sacré du ramadan ?

Les préparations

C’est une habitude pour les Palestiniens de nettoyer toute la maison et de la décorer avant le début du ramadan. Nous trouvons également des marchés palestiniens pleins de gens qui achètent de la nouvelle couverts de cuisine pour organiser de belles fêtes du ramadan et inviter la famille et les amis à manger. Nous pouvons trouver des marchés locaux pleins d’aliments traditionnels du ramadan, comme les dattes, les fruits secs, les cornichons… et aussi les boissons du ramadan comme l’hibiscus.

Lanternes du Ramadan

Une des plus belles traditions du ramadan, non seulement en Palestine, mais dans le monde arabe en général. Beaucoup disent que la tradition de la lanterne du ramadan, aussi appelée Fanous Ramadan, a commencé en Égypte puis s’est répandue dans le reste des pays arabes. Lorsque le ramadan commence, on trouve ces belles lanternes suspendues dans les rues, les marchés, les fenêtres et dans les maisons. Les Fanous du ramadan ont généralement une lumière dedans. On peut également trouver des lanternes qui chantent des chansons traditionnelles du ramadan spécialement ceux des enfants. Les gens décorent également les rues avec des lumières décoratives parfois en forme de demi-lune et étoile. 

Prières de Tarawih à la mosquée Al-Aqsa

Avant le début du ramadan, les Palestiniens ont tendance à nettoyer les mosquées afin d’accueillir les prières de Tarawih. Mais pour la mosquée Al-Aqsa, c’est toujours un cas particulier. Les Palestiniens, de Jérusalem ou qui sont autorisés à entrer à Jérusalem et à visiter la mosquée Al-Aqsa, se portent volontaires en grand nombre pour nettoyer les cours de la mosquée. 

Une autre tradition pour certaines personnes de est de prendre des repas d’iftar dans les cours avec des amis et des familles.

Mesaharaty

La Suhoor est un repas essentiel avant l’aube pendant le ramadan, généralement similaire à un petit-déjeuner dans les jours normaux. L’une des plus belles traditions du ramadan est la Mesaharaty. Son travail principal est de réveiller les gens pour la Suhoor et pour prier avant le début du jeûne. Cette personne porte des vêtements traditionnels, chant des chansons du ramadan avec une belle voix accompagnée du doux battement de son tambour.

Le repas du premier jour

En ce qui concerne ce repas, les Palestiniens sont divisés en trois types. La plupart d’entre eux commencent le ramadan avec Molokhya, pour le repas du premier jour. Beaucoup justifient cet acte en voulant avoir une année verte « comme symbole de la vie, des bons jours et du bien-être ». D’autres, en particulier à Jérusalem, commencent le ramadan avec Maqlobeh. Comme Maqlobeh a toujours été un symbole de la fermeté du peuple palestinien, spécialement lorsqu’il est mangé dans les cours d’Al-Aqsa. Le troisième type de personnes aime commencer le ramadan avec de l’Hummus ou de la nourriture à base de yaourt, afin d’avoir une année blanche « aussi un symbole des bons jours ».

 

écrit par : Rima Abu Rahma