Honneurs de la femme en Islam conférés par Allah 

Éducation 30 Mar 2021 Shaden Albayyoomi
pexels-gabby-k-6281867
Pexels - Gabby K

Les honneurs de la femme en Islam viennent faire table rase des préjugés contre notre belle religion. Ces faveurs étant innombrables, on n’en saurait que préciser les plus importants à savoir : la responsabilité sociale, le droit à l’éducation et les privilèges sur les biens.  

Parmi les honneurs de la femme en Islam, la responsabilité sociale comme une incarnation de l’authenticité de la femme croyante

La responsabilité sociale est le premier statut que l’Islam confère à la femme croyante. Cette dernière joue le rôle d’éducatrice des enfants et de gestionnaire du ménage. Il est rapporté par Abdoullah Ibnou Oumar (qu’Allah les agrée) que l’envoyé d’Allah (SAW) a dit : 

« Toute personne parmi vous est bergère et chaque personne sera interrogée à propos de cette responsabilité… Et l’homme est berger de sa famille et il sera interrogé à propos de sa famille, et la femme est bergère dans la maison de son mari ainsi que de son fils, et elle en sera interrogée… »
(Rapporté par Boukhari et Muslim) 

Ce hadith vient préciser la responsabilité de la femme dans son foyer qui fait partie, à titre principal, des honneurs de la femme musulmane en Islam. Dans sa miséricorde parfaite, Allah est allé encore plus loin, à l’effet d’élever la femme au sein de l’humanité.

Le droit à l’instruction islamique et à l’instruction 

La femme musulmane a droit à l’instruction. Elle ne peut transmettre les bonnes valeurs religieuses ainsi que les sciences sociales indispensables à sa famille que si elle est préalablement instruite. Ainsi, le prophète (SAW) l’a-t-il certifié dans un hadith authentique que : 

« Apprendre la science est une obligation pour chaque musulman. »
(Sahih Targhib no72) 

Ce hadith est valable pour tout musulman, homme comme femme, d’autant plus que l’obligation de crainte d’Allah pèse sur les deux si on se réfère à la parole d’Allah qui dit : 

« Ô hommes ! Craignez votre seigneur qui vous a créés d’un seul être, et a créé de celui-ci son épouse, et qui, de ces deux, a fait répandre (sur la terre) beaucoup d’hommes et de femmes. » An-Nisa (4 : 1)

Le privilège de l’acquisition et la disposition des biens

La femme en Islam est énormément privilégiée. Elle a des droits sur les biens issus d’un héritage, et a aussi la liberté d’en disposer. Allah a inséré la femme parmi les bénéficiaires de l’héritage, lui octroyant le droit de jouir librement de ses biens. L’Islam s’érige donc en précurseur des pratiques humaines séculaires et post-islamiques qui ont toujours existé dans plusieurs civilisations.

La liste des honneurs de la femme musulmane est inépuisable, compte tenu des valeurs qu’elle incarne en société. Pour remédier à l’instrumentalisation de la femme, l’Islam, en tant que religion du juste milieu, lui accorde tous ses droits. Plus nous nous cramponnerons à notre religion, mieux nous pourrons mettre en valeur les honneurs de la femme musulmane en Islam. Allah est infiniment plus savant.   

 

écrit par : Njindam L. Ibrahim