Ibn Hazm Al-Andalusi : la catapulte des Arabes

Philosophie Jaafar Benyoucef
poète
© Lavitreiu | Dreamstime.com

Ibn Hazm Al-Andalusi est un poète, philosophe et juriste, né le 30 ramadan 384 AH//7 novembre 994 CE. Il s’appelle Abu Muhammad Ali bin Ahmed bin Saeed bin Hazm al-Andalusi al-Qartabi. Il est né à Cordoue, en Espagne. Il a vécu sa première vie dans le palais de son père, l’un des ministres de Mansour. À cette époque, il a été élevé par les servantes du palais, qui était adjacent à Dar al-Mansour. Ibn Hazm est l’un des plus célèbres savants d’Andalousie et le plus grand savant musulman en termes de nombre de publications. Il est connu comme juriste, écrivain et poète. Il a également occupé le poste de ministre politique des Omeyyades. Dès son plus jeune âge, il a commencé à étudier. Il a étudié « la science de la logique » de Muhammad ibn Al-Hasan al-Qurtubi et « la science du hadith » d’Ibn Massoud. Il a également pris la jurisprudence Chafii de l’érudit de Cordoue et a élevé la doctrine Chafii. Il s’orienta ensuite vers la doctrine Dhahiri jusqu’à être connu sous le nom d’Ibn Hazem Dhahiri.

Ses réalisations 

Ibn Hazm a créé ce que l’on appelle la doctrine Dhahiri basée sur le rejet de la mesure jurisprudentielle. Mesure adoptée par la jurisprudence islamique traditionnelle. Il avait pour objectif de rétablir la pensée islamique à partir des fondements de la jurisprudence islamique. Il affirme également d’être fidèle au Coran et à la Sunna, ainsi qu’au consensus. Ibn Hazm a traité de tous les sujets, son savoir était donc caractérisé par l’encyclopédie. Il n’y a donc aucun art qu’il n’a pas abordé. Cela a été prouvé par le témoignage des savants de lui et de ses livres qu’il a laissés après une vie pleine de connaissance et de pensée de plus de soixante-dix ans. Il a été décrit comme une catapulte des Arabes et était éloquent lors de ses débats sur les Malikis en Andalousie. Connu pour ses opinions privées et ses discussions contre différentes doctrines islamiques. Il était également connu pour son grand intérêt pour la logique, la poésie, la littérature, la politique et la grammaire. 

Ibn Hazm a enrichi la bibliothèque arabe de livres sur diverses branches du savoir. Selon ce que Yaqut a mentionné dans « Dictionnaire des gens instruits », ses œuvres se sont multipliées dans diverses sciences humaines jusqu’à atteindre près de 400 livres et lettres.

Ses livres les plus célèbres 

  • Collier de la colombe : Ce livre est l’un des rares ouvrages historiques à avoir abordé le thème de l’amour au quatrième siècle de l’ère hijri.
  • Traité sur les religions et les écoles de pensée : Qui montre les opinions religieuses de son époque, islamiques et non islamiques. Le premier traité d’histoire comparée des religions.
  • Le Livre de l’Éthique des Mœurs et beaucoup d’autres…

Le décès d’Ibn Hazm Al-Andalusi

L’histoire n’a pas enregistré d’informations relatives à la vie personnelle d’Ibn Hazm. Ibn Hazm est mort le dimanche 28 Chaban 456 de l’hégire, le 15 août 1064, dans son village, Mint Leshem.

Ibn Hazm est considéré comme un acteur de l’histoire politique, intellectuelle et littéraire de l’Andalousie. Il a vécu une vie pleine de malheurs et d’infortunes. Mais les juristes de son époque l’ont rendu furieux et ont incité contre lui les dirigeants et les gens, jusqu’à ce que ses livres soient brûlés devant tout le monde à Séville.

 

écrit par : Jaafar Benyoucef

Enjoy Ali Huda! Exclusive for your kids.