Immersion dans le mécanisme de l’audition

Éducation Njindam L. Ibrahim
l'audition
Unsplash - Icons8 Team

L’ouïe est le sens qui nous permet d’entendre. Pour ce faire, il existe tout un mécanisme de l’audition. Son étude a révélé tout un dispositif de fonctionnement bien organisé, qui fascine ceux qui sont sur la voie de le comprendre. C’est dans cette optique que nous nous proposons de vous faire découvrir comment notre organisme capte et traite le son. Comment se présente le mécanisme de l’audition ?

Comment l’organisme capte-t-il le son ?

Le mécanisme de l’audition commence par le captage du son. Ce travail s’effectue dans l’oreille, qui est l’organe de sens de l’ouïe. Il est composé de 3 grandes parties. Premièrement, nous avons l’oreille externe dont le rôle consiste à collecter, amplifier et transmettre le son à travers le conduit auditif jusqu’au tympan. Elle permet de localiser les différents sons grâce au pavillon. Ensuite, nous avons l’oreille moyenne dont le rôle est d’amplifier et de transmettre les vibrations à l’oreille interne qui est la 3e partie de l’oreille. En fait, lorsque le son parvient au tympan, il vibre. C’est cette vibration qui est amplifiée et transmise à l’oreille interne. Son rôle à elle est de convertir le son en message nerveux. Ce sont les cellules ciliées qui font ce travail. 

Les centres nerveux

Une fois le son transformé en message ou influx nerveux, il est transmis aux centres nerveux par des nerfs auditifs sensitifs. Les centres nerveux intègrent, traitent les messages nerveux et orchestrent des ordres relatifs aux données (messages) qu’ils reçoivent. L’influx nerveux arrive d’abord, à l’aire de projection sensitive du cerveau. À ce stade, l’individu entend alors le son, mais sans l’identifier : c’est la sensation. Ensuite, le message nerveux à l’aire d’association auditive dans le lobe temporal du cerveau. C’est donc à cet instant que le sujet perçoit le son. Il peut l’identifier : c’est la perception. Après la perception, les centres nerveux peuvent commander une ou plusieurs réponses. Par exemple, la commande de la contraction des muscles permettant à un enfant de rejoindre ses parents, après avoir entendu et reconnu leur voix.

Comment l’organisme distingue-t-il les différents types de son ?

Un son a deux principales caractéristiques : son volume et sa fréquence. Le mécanisme de l’audition de l’organisme en tient compte. Le volume du son dépend de son amplitude qui est à son tour proportionnelle à la vibration des éléments qui transmettent le son par les vibrations comme le tympan. Plus le volume est fort, plus l’amplitude de vibration du tympan par exemple est grande. Quant à la fréquence, il s’agit du nombre de vibrations par unité de temps, qui se mesure en Hertz (Hz). Il existe plusieurs zones dans la cochlée qui sont différentes par la fréquence du son qu’elles peuvent transmettre. Plus la fréquence est grande, plus le son est aigu. Ainsi, le volume et la fréquence du son permettent au système auditif de différencier les sons qu’ils intègrent. Chaque espèce vivante possède un intervalle précis de fréquences de son qu’elle peut entendre. ALLAH sait mieux. 

 

écrit par : Njindam L. Ibrahim

Enjoy Ali Huda! Exclusive for your kids.