Bulletin SalamWebToday
Inscrivez-vous pour obtenir des articles hebdomadaires SalamWebToday!
On est désolé, l'erreur provient de:
En souscrivant, vous adoptez la Politique de confidentialité et les Réglementations de SalamWeb.
Nouveauté

Jaafar bin Abi Talib : L’homme volant

Histoire 28 Déc 2020
dreamstime_s_147794933
© Ievgenii Tryfonov | Dreamstime.com

Jaafar at-Tayyār « l’homme volant »

Jaafar bin Abi Talib, le cousin du Messager de Dieu (PSL) et le frère d’Ali bin Abi Talib (que Dieu soit satisfait de lui) et le fils de Fatima bint Asad bin Hashem. Il est né à La Mecque, l’an 34 avant l’immigration (hijra), dans la région de Tihama, «péninsule arabique». Ses origines remontent à la tribu de Quraysh, une des nobles tribus arabes.

L’islam de Jaafar 

Yazid ibn Roman a dit Jaafar s’est converti à l’Islam avant que le Messager d’Allah entre dans la maison d’Arqam (appel à l’Islam « Al Daawa ». Il s’est converti à l’Islam peu après son frère Ali et après 31 personnes. Il a deux migrations : une vers l’Abyssinie et une vers Médine.

La migration de Jaafar vers l’Abyssinie

Jaafar a immigré avec sa femme Asma bint Umais au pays d’Abyssinie. En raison de sa relation avec le prophète et son prédécesseur dans l’islam, Jaafar a dirigé la délégation de musulman. Il a rencontré le Négus, le roi d’Abyssinie (aujourd’hui l’Ethiopie) et lui a expliqué les principes de la religion islamique.

J’afar et les musulmans sont revenus d’Abyssinie immédiatement après la victoire de Khaybar. Le Prophète (PSL) l’embrassa avec une grande joie et dit : « je ne sais pas avec lequel je suis le plus heureux ; pour l’arrivée de Jaafar ou la victoire de Khaybar ? ». Le Prophète (PSL) lui construisit une maison à côté de la mosquée, dans laquelle lui et sa femme et leurs trois enfants pouvaient vivre.

L’héroïsme du Jafar

En huitième année Hijri, le Prophète (PSL) a préparé une armée pour combattre les Byzantins aux abords du Levant (la bataille « ghazoua » de Mu’ta). Jaafar était le second commandant de l’armée musulmane après Zaid bin Haritha, que Dieu soit satisfait de lui. Il a reçu l’étendard après le martyre de Zaid, et les infidèles lui ont coupé la main droite. Il a donc pris l’étendard avec sa gauche. Sa main gauche a également été coupée. Donc, il a reçu l’étendard avec ses avant-bras. Puis, il a été martyrisé, que Dieu soit satisfait de lui.

Ibn Omar dit j’étais avec Jaafar à la bataille de Mu’ta, alors nous l’avons trouvé avec environ quatre-vingt-dix blessures, entre un coup d’épée ou de lance. Le Messager (PSL) a entendu la nouvelle, alors il est allé chez lui et a demandé ses fils. Il les a embrassés et a prié pour leur père.

D’après Abdu Allah Ibn Abbas (qu’Allah les agrée lui et son père), le Prophète (PSL) a dit :

« Certes Jaafar est passé avec Jibril et Mikaïl (deux anges). Il avait deux ailes par lesquelles Allah a remplacé ses deux mains ».

Rapporté par Tabarani dans Al Mou’jam Al Awsat n°6932 et authentifié par l’imam Ibn Hajar dans Fath Al Bari 7/77.

Les vertus de Jaafar bin Abi Talib

D’après Abu Huraira, la meilleure personne pour les pauvres c’est Jaafar bin Abi Talib. Le Prophète (PSL) l’appelait « le père des pauvres », parce qu’il les accompagnait toujours.

Il y avait une grande ressemblance entre Jaafar et le Prophète, tant en apparence que dans l’éthique.

D’après Al-Sha’bi ; Ibn Umar aurait salué le fils de Jaafar en disant « Que la paix soit avec toi, ô fils de l’homme à deux ailes ».

Le sanctuaire de Jaafar bin Abi Talib

Le sanctuaire de Jaafar se trouve en Jordanie, dans la municipalité de Muata, au sud de Karak. Une mosquée qui porte son nom « Mosquée Jaafar Ibn Abi Talib » a été construite au-dessus. Il est à noter que les Ayyubides et les Mamelouks ont établi ce sanctuaire et son dôme. Le site fait actuellement l’objet d’une grande attention de la part du gouvernement jordanien et du ministère jordanien des Waqfs.

 

écrit par : Jaafar Benyoucef