La bataille de Badr

Histoire Jaafar Benyoucef
dreamstime_m_146078977
© Ilkin Guliyev | Dreamstime.com

La bataille de Badr ou jour d’Al-Furqan, l’une de premières invasions islamiques. Elle a eu lieu entre les musulmans dirigés par le Prophète « PSL » et les Quraysh dirigés par Makhzoumi Amr bin Hisham au cours de la troisième année de migration. Elle s’est déroulée dans une région connue pour son célèbre puits « Badr » et située entre la Mecque et Médine.

Les raisons de la bataille de Badr 

Après l’oppression et l’injustice de Quraysh, le Prophète a décidé de se venger d’eux afin de rétablir ces droits et de soutenir l’islam. Les forces islamiques ont exposé la caravane d’Abou Sufyan, qui transportait les biens de Quraysh. Mais l’affaire s’est terminée par leur survie après avoir appris l’intention du Messager « PSL ». Ils ont également informé Quraysh, qui a préparé une énorme armée pour affronter les musulmans. Ils savaient pourtant que la caravane avait survécu.

La marche et l’organisation de la bataille de Badr 

Dans la conduite de la bataille, le Prophète s’est appuyé sur le principe de la choura. En effet, après avoir consulté les compagnons, ils sont partis vers la caravane d’Abu Sufyan. Ils ont envoyé des gens pour explorer les nouvelles à l’extérieur de la ville. D’autre part, Quraysh a préparé une énorme armée pour affronter les musulmans. Ils insistaient sur la lutte contre les musulmans pour imposer leur prestige et leur contrôle.

Lorsque le Messager de Dieu l’apprit, il organisa un conseil de guerre pour prendre une décision. L’accord s’est terminé par la défense contre les polythéistes pour briser leur prestige malgré leur petit nombre par rapport aux polythéistes. Ils marchèrent avec la bénédiction de Dieu après que Dieu ait prêchéson noble Messager avec la victoire. L’armée a été divisée en deux bataillons, le bataillon des immigrants dirigé par Ali bin Abi Talib et le bataillon Ansar dirigé par Saad bin Moaz. Ils ont également été nommés Musab bin Amir, commandant de la brigade musulmane, et Zubair bin Al-Awam, commandant de l’aile droite et Al-Miqdad, commandant de la marche.

Le plan des musulmans dans la bataille

Le plan sur lequel se basaient les musulmans était d’atteindre Badr avant les polythéistes. Ainsi, contrôler ses puits et empêcher les Quraysh d’atteindre cette eau. Ces puits avaient déjà été contrôlés et un quartier général avait été construit pour assurer la sécurité du Prophète (PSL) en cas d’urgence.

Résultats de la bataille 

Les résultats de la bataille de Badr ont été grands, car les musulmans ont pris leur revanche sur les polythéistes en les vainquant. Environ 70 d’entre eux ont été tués tandis qu’environ 14 musulmans ont été martyrisés. Un certain nombre de prisonniers ont été faits aux mains des musulmans. En ce qui concerne le butin, il était nombreux, réparti entre les musulmans et le Messager (PSL) après la descente du verset qui le légitime.

L’invasion de Badr est très importante en termes de leçons. Les musulmans ont appris que remonter le moral de l’armée est l’une des choses les plus importantes dans la guerre. Ils ont également appris à défendre le leader — le Messager —. Ce dernier tenait à guider ses ennemis sans tuer, et bien d’autres leçons.

 

écrit par : Jaafar Benyoucef