Bulletin SalamWebToday
Sign up to get weekly SalamWebToday articles!
On est désolé, l'erreur provient de:
En souscrivant, vous adoptez la Politique de confidentialité et les Réglementations de SalamWeb.
Nouveauté

La bataille de Yarmouk : victoire musulmane

Histoire 16 Fév 2021
La bataille de Yarmouk entre les romans et les musulmans, l'empire Byzantin et les musulmans, victoire en faveur des musulmans
© Vertyr | Dreamstime.com

La bataille de Yarmouk a eu lieu en la treizième ou quinzième année de la Hijra, au mois de Rajab (15 h/636 J.-C.). La bataille a eu lieu entre les musulmans et les Romains, le « Grand Empire byzantin », la plus grande puissance que le monde connaissait à l’époque. Certains historiens la considèrent comme l’une des plus importantes batailles de l’histoire mondiale, car elle a été le début de la première vague de victoires musulmanes en dehors de la péninsule arabique. Elle a annoncé l’avancée rapide de l’Islam au Levant et en Irak. La bataille a eu lieu quatre ans après la mort du Messager en 632 après J.-C.

Zone de bataille

Le Yarmouk est une rivière qui prend sa source dans les montagnes de Horan. Elle existe près de la frontière entre la Syrie et la Jordanie. Les Byzantins ont choisi cette vallée parce qu’elle était le lieu de leur immense armée. Une armée qui comptait plus de deux cent quarante mille combattants. L’armée musulmane ne comptait que trente-six à quarante mille combattants.

Avant la bataille

Lorsque Abu Bakr al-Siddiq a appris que les Romains rassemblaient leur armée pour combattre les musulmans, il a déclaré la pleine disponibilité de l’armée musulmane. Il a écrit à Khaled ibn al-Walid pour lui ordonner de succéder à l’un d’eux en Irak et de se rendre à Damas. Khalid ibn al-Walid a quitté l’Irak sous l’autorité de Muthanna bin al-Haritha et a marché avec les forces de son choix jusqu’à la région du Levant. Khaled, avec son brillant génie, a accompli l’organisation de l’armée musulmane en peu de temps. Le nombre de musulmans ne dépassait pas « quarante mille ». Le commandant de l’armée musulmane Khalid a divisé l’armée en 36-40 bataillons. Chaque bataillon contenait 1 000 combattants, puis il l’a divisé en une aile droite, une aile gauche, et le cœur. Il a placé un chef à la tête de chaque bataillon.

Les jours de bataille

La bataille a duré six jours. Les musulmans ont repoussé les attaques des Romains tous les jours. Khalid ibn al-Walid a utilisé sa propre compagnie de cavalerie rapide pour se déplacer rapidement d’un endroit à l’autre alors que l’armée musulmane battait en retraite sous la pression des Romains. Puis, à la fin de la journée, les deux camps ont retourné à leurs rangs initiaux. Ce fut le cas pendant les quatre premiers jours. Les pertes des Romains y ont été plus importantes que celles de l’armée musulmane. Le cinquième jour, il ne s’est pas passé grand-chose après que Khalid ait rejeté la « trêve de trois jours » offerte par les Romains. En prononçant le fameux dicton, « nous sommes impatients de finir ce travail ». Le sixième jour, les musulmans ont mené une offensive décisive. Les armées romaines ont commencé à reculer face au siège des musulmans. Le commandant romain, Bahan, surveillait son armée. Il a vu ses hommes se retirer, donc il a cherché un moyen de survivre. Khaled le remarqua, ouvrant une voie de sortie dont il sortit avec 40 000 chevaliers. Par conséquent, les musulmans ont éliminé ce qui restait de l’armée byzantine.

La bataille du Yarmouk a été l’une des plus grandes batailles de l’Islam et a eu l’effet le plus important dans le mouvement de conquête islamique. À la suite de cette grande victoire, les musulmans se sont installés au Levant. Après cela, ils ont continué à conquérir toutes ses villes, puis ont poursuivi la marche de la conquête vers l’Afrique du Nord.

 

écrit par : Jaafar Benyoucef