La chirurgie esthétique est-elle autorisée dans l’Islam ?

visage en hexagones, opération homophone
Concept cosmétique, chirurgie plastique, femme © Maksim Shmeljov | Dreamstime.com

Étant exposés à la représentation séduisante du “ corps parfait ” dans les médias, à travers l’imitation des modèles, influenceurs et acteurs. Nous devenons inévitablement être plus attentifs à notre propre corps quand on essaye de se comparer à cette image irréaliste qui devient graduellement l’idéal dans notre système de valeurs. Un remède rapide que nous trouvons souvent pour nous rapprocher de cet idéal est de changer nos apparences à l’aide de la chirurgie esthétique.

Certaines personnes voient une correspondance parfaite entre leurs caractéristiques physiques et leur confiance intérieure et, au lieu de travailler sur leurs capacités intérieures pour élever leur caractère, elles essaient de se faire une meilleure image. Mais il peut y avoir des cas où l’on doit subir ce type d’opération par nécessité.

Quel est donc le point de vue de l’Islam sur cette question dans son ensemble ? Avons-nous le droit de pratiquer des opérations esthétiques ou non ? Si oui, sous quelles conditions ? Dans ce qui suit, nous allons plonger dans les vers du Coran pour s’illuminer à ce sujet.

Le point de vue de l’Islam sur la beauté

La beauté est un concept très relatif et peut au moins être divisée en deux types : la beauté du corps contre la beauté de l’âme. Dans l’Islam, on accorde de l’importance à ces deux aspects. Cependant, le second est considéré comme supérieur au premier ; le prophète Muhammad (PSL) dit dans une narration que « Allah exalté ne regarde ni vos corps ni vos apparences, mais Il regarde vos cœurs et vos actions. » (Muslim)

La beauté de votre caractère et la pureté de votre âme avec laquelle vous êtes né, une âme qui peut ensuite être élevée en suivant les conseils d’Allah, sont bien plus précieuses que la beauté de votre corps. Ce qui vous rapproche d’Allah, ce sont vos actes de piété, puisque : « Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux. » (Coran, 49:13).

Néanmoins, l’Islam est une religion qui accorde une attention particulière à l’hygiène personnelle et à l’apparence. Nous avons de nombreux récits qui mettent l’accent sur cette question. Par exemple, l’imam Sadeq a toujours recommandé à ses disciples d’être soignés et ordonnés, car « Allâh est beau et Il aime ce qui est beau ».

Le prophète Muhammad (PSL) est le meilleur exemple de la pratique des enseignements islamiques sous sa forme idéale. Il est toujours apparu sous son meilleur jour, tant dans la société que dans son foyer, et a ainsi montré que l’Islam se préoccupe de la question de l’apparence et de la beauté extérieure.

Que dit l’Islam de la chirurgie esthétique ?

Cela dit, l’idée de s’embellir grâce à la chirurgie esthétique reste en suspens. Selon la plupart des juristes islamiques, ce type d’opération n’est pas interdit (Haram) en soi, à condition qu’elle soit pratiquée pour un traitement médical tel que :

Restaurer la forme des organes dans l’état dans lequel une personne est (habituellement) créée. Allah dit: « Nous avons certes créé l’homme dans la forme la plus parfaite. » (Coran 95:4)

Rétablir la fonction normale des organes du corps.

Réparation de défauts physiques, tels que : fente labiale, pliage sévère du nez, taches de naissance, excès de doigts, excès de dents, syndactylie des doigts si elle cause un préjudice physique ou moral effectif.

Réparation de défauts acquis suite à des brûlures, des accidents, des maladies et autres. Par conséquent, si la chirurgie esthétique souhaitée est de ce type, il n’y a aucun risque.

Il a été conclu par de nombreux psychologues que le fait d’avoir une vie meilleure, majoritairement, n’est pas lié à votre apparence extérieure. Au contraire, travailler sur la beauté intérieure et élever l’âme vous conduit à une plus belle perception du monde autour, et vice versa. Cela n’empêche néanmoins pas que vous vous souciez de votre propreté et beauté extérieure dans les mesures de l’adéquat.