La Corne de l’Afrique : une région stratégique

Monde Contributor
dreamstime_xl_134387337
© Tomas Griger | Dreamstime.com

La Corne de l’Afrique est une région stratégique pour le continent africain et l’Asie. Il s’agit des terres situées à l’ouest de la mer Rouge et du golfe d’Aden en forme de corne. Cette région comprend la Somalie, Djibouti, l’Érythrée et l’Éthiopie. Elle s’élargit pour inclure le Kenya, le Soudan et l’Ouganda. Elle a une superficie de 1,9 million de kilomètres carrés et une population de 115 millions d’habitants.

La Corne de l’Afrique économiquement et stratégiquement

La Corne de l’Afrique a connu une croissance économique — surtout ces derniers temps — après avoir souffert de la pauvreté et de la famine. Par exemple, l’Éthiopie en 2000 était le pays le plus pauvre du monde. Mais après, le PIBest passé de 7 milliards de dollars en 1994 à environ 62 millions en 2016. Le gouvernement a également réduit considérablement la pauvreté. En outre, compte tenu de l’emplacement stratégique qui caractérise la région : elle donne sur la terre, la mer et les routes commerciales internationales. La concurrence occidentale pour son contrôle s’est accrue. La région s’est transformée en une arène de conflits internationaux et régionaux. Elle est à proximité de la péninsule arabique, qui est riche en pétrole. En plus, l’existence de ses ports, le transport de pétrole et de gaz ont transformé la région en un aimant international.

La Corne de l’Afrique est musulmane

L’islam aujourd’hui est la religion la plus répandue dans la Corne de l’Afrique. Dans l’histoire de l’Islam, la première migration de musulmans était vers l’Éthiopie, où le roi d’Abyssinie — l’Éthiopie aujourd’hui — les a accueillis et leur a permis de répandre leur religion dans son pays. Puis, l’Éthiopie a défini l’islam comme une religion majeure au 16e siècle. Une religion majeure grâce à des délégations de marchands et de prédicateurs arabes. C’est ainsi qu’environ 65 % des Éthiopiens se sont convertis à l’islam. Aujourd’hui, le nombre de musulmans en Éthiopie représente environ 50 % de la population du pays.

Quant à la Somalie, l’islam s’est répandu par le biais du commerce. Mogadiscio est devenu un phare de l’islam sur la côte est de l’Afrique. À cette époque, le sultanat d’Adil avait pris racine en tant que petite communauté commerciale établie par des marchands somaliens récemment convertis à l’islam. Yaqut al-Hamwi a souligné dans ses livres que les Somalis comptaient parmi les nations islamiques les plus riches de cette période. Certains musulmans y connaissaient l’islam par leurs ancêtres, tandis que d’autres venaient de la péninsule arabique. Sur le plan ethnique, ces musulmans appartiennent à diverses tribus. Par exemple : les Ham, les Urmo, les Afar et d’autres tribus de langue kushite.

Parmi les royaumes islamiques de la Corne de l’Afrique, nous trouvons le royaume de Evat aux alentours de (648–805 Ah = 1250–1402 ad). La superficie du territoire contrôlé par les musulmans sous la direction de « Evat » était plus grande que la superficie de l’ensemble du pays d’Abyssinie.

La Corne de l’Afrique, avec ces détails et ces explications, est considérée comme une corne d’identité musulmane. Sa population musulmane est principalement composée de tribus d’Éthiopie, de Somalie et de plusieurs autres pays.

 

écrit par : Jaafar Benyoucef

 

Enjoy Ali Huda! Exclusive for your kids.