La courte histoire de Juwayriyya bint Harith – femme du Prophète (psl)

Juwayriyya_bint_al-Harith
Juwayriyya_bint_al-Harith, Femme du Prophète Muhammad -Wikipédia source

Juwayriyya bint al-Harith est née environ deux ans avant la déclaration de la prophétie en 608 EC (Faizan-e-Ummahat-ul-Mumineen, p. 245), dans une tribu nommée Bani Mustaliq. Cette femme splendide a fait partie des fortunées à avoir l’honneur d’être épouses du Saint Prophète صَلَّى اللّٰەُ عَلَيْهِ وَاٰلِهٖ وَسَلَّم

Elle a vu un rêve quelques jours avant de se marier avec le Saint Prophète صَلَّى اللّٰەُ عَلَيْهِ وَاٰلِهٖ وَسَلَّم. À propos de ce rêve, elle racontait que c’était “comme si une lune marchait de Médina Munawwarah pour venir se reposer auprès de moi. Lorsque le Saint Prophète صَلَّى اللّٰەُ عَلَيْهِ وَاٰلِهٖ وَسَلَّم était venu et que nous avons été capturés (durant la bataille de Bani Mustaliq), alors je suis devenue pleine d’espoir pour l’accomplissement de mon rêve”. (Al-Mustadrak lil-Haakim, Hadith 6859)

En effet, après cette bataille aussi appelée Muraysee, quand notre héroïne a été captivée avec les autres membres de Bani Mustaliq par les musulmans, le Saint Prophète صَلَّى اللّٰەُ عَلَيْهِ وَاٰلِهٖ وَسَلَّم lui a proposé de payer Badal-e-Kitabat et de l’épouser. Elle a accepté cette proposition et a joyeusement épousé le Saint Prophète صَلَّى اللّٰەُ عَلَيْهِ وَاٰلِهٖ وَسَلَّم. (Faizan Ummahat-ul-Mumineen, pp. 236, résumé). Ce mariage s’est effectué en 628 EC, quand elle avait 20 ans et le Prophète 58 ans.

Lorsque les saints compagnons ont appris le fait que le Saint Prophète صَلَّى اللّٰەُ عَلَيْهِ وَاٰلِهٖ وَسَلَّم a épousé Juwayriyya bint al-Harith, ils ont estimé qu’il n’était pas approprié de faire asservir une tribu associée au Saint Prophète et par conséquent, ils ont libéré tous les captifs (hommes et femmes) qu’ils possédaient en tant que beaux-parents de notre maître صَلَّى اللّٰەُ عَلَيْهِ وَاٰلِهٖ وَسَلَّم. (Abu Dawood, Hadith 3931)

Umm-ul-Mumineen, Sayyidatuna ‘Aishah Siddiqi a considéré ce mariage comme un mariage extrêmement béni et a déclaré, c’est-à-dire que nous n’avons vu aucune femme supérieure à Juwayriyya bint al-Harith apportant autant le bien-être que les bénédictions à sa nation. (Abu Dawood, Hadith 3931)

Le nombre total de Hadiths racontés par elle est sept. Parmi eux, un est mentionné dans Sahih Bukhari, deux dans Sahih Muslim et le reste est mentionné dans les autres livres de Hadiths. (Siyar Allam-un-Nubala, vol. 3, p. 511)

Juwayriyah bint Al-Harith avait mentionné: “Le Prophète est sorti de mon appartement le matin tandis que j’étais occupée à effectuer la prière de l’aube. Il est revenu vers midi et m’a retrouvé assise au même endroit. Le Prophète a dit: « vous êtes resté toujours dans la même position que quand je vous ai laissé ? Elle a humblement répondu: “Oui.” (Sahih Muslim, Hadith 6913)

Environ 40 ans après la disparition apparente du Saint Prophète صَلَّى اللّٰەُ عَلَيْهِ وَاٰلِهٖ وَسَلَّم, elle est décédée à Rabi’-ul-Awwal à l’âge de 65 ans. Elle est aujourd’hui enterrée à Jannat-ul-Baqi’. (Zurqaani ‘alal Mawahib, vol. 4, p. 428)

Puisse Allah Tout-Puissant lui accorder sa miséricorde et lui pardonner le tout dans l’au-delà.