La Courte Histoire de Said Nursi (Bediüzzaman)

Said nursi
Said Nursi sur fond noir, dessin, source: https://www.suleymaniyevakfi.org/elestiriler/said-nursi.html

Said Nursi (1878-1960) est un imam et interprète du Coran (mufassir), l’un des acteurs les plus renommés et respectés du monde Islamique durant le 20 ème siècle, ayant une grande influence sur la vie sociale et politique en Turquie.

Étant un érudit de grand calibre et une autorité dans la vie sociale ainsi que dans le monde scientific, il a été surnommé Bediüzzaman – miracle du siècle, possédant une mémoire plus que phénoménale.

Il était une fois, ses adeptes ont décidé de le tester sur cet aspect, lui donnant un livre par l’écrivain médiéval Muhammad Ali Hariri. Professeur Nursi (comme l’appelaient ses suivants) l’a ouvert, parcourant la page de ses yeux et, ayant fermé le livre, l’a récité par coeur. Suivi des yeux et bouches grand-ouverts de son public, il a fait de même avec chaque nouvelle page.

La vie de Said Nursi était pleine d’événements fascinants. Durant la première Guerre Mondiale, l’un de maintes jours sur le champ de bataille, il s’est fait prendre en otage par les Russes.

Par ailleurs, il a vu tomber devant ses yeux le quelquefois glorieux empire Ottoman, laissant place à son successeur – la Turquie. Nursi n’était cependant pas toujours de mêmes avis avec le nouveau gouvernement, mené par président Mustafa Atatürk, concernant l’expansion et la prolifération de l’influence Islamique, chose pour laquelle il a fait sujet de plusieurs persécutions, malgré ses visions relativement progressives.

Said Nurse estimait que les conditions modernes faisaient qu’il n’était plus possible de vivre avec les mêmes visions et principes qu’on avait il y a mille ans. Ceci concernait pour lui tout d’abord les interprétations du Coran.

Ainsi, ceci fut l’objectif principal de sa vie. Il a donc assemblé ses nombreuses interprétations en un livre intitulé “Risale i-Nur” (Traités de Lumière) traduit dans plus de 50 langues.

Said Nursi poursuivait sans lasse sa croyance que le Coran allait devenir la source vertueuse de bonne vie pour tout homme et qu’autour de celui-là devaient se construire toutes les écoles, enseignements, politique et visions.

Pour forger ceci, il est nécessaire de voir dans le Coran les parallèles avec les soucis contemporains. De même, il est primordial de surtout observer une chose essentielle, notamment la vocation du Coran à enseigner au peuple l’unité, l’amour et le respect mutuel ainsi que le refus de violence et d’hostilité. Seulement ainsi, réunis, les gens pourront vaincre leurs ennemis communs – l’incroyance, impiété et la chute des valeurs morales dans les sociétés.

Toutes les personnes du monde, volontairement ou non sont réunis par la puissance et la bienveillance du Coran. Ceci veux dire qu’il est possible entre toutes personnes, venant de n’importe quelle religion, un dialogue d’une union contre l’impiété. Des idées similaires de dialogue inter-religieux, annoncés plus tard dans le monde Chrétien, ont d’abord été développés par Said Nursi.

Son livre “Risale i-Nur” consiste de 14 tomes, et plus de 5,000 pages. Dans ce Tafsir, prenant la position des connaissances scientifiques contemporaines, toutes les grandes questions de l’Islam se décortiquent de manière détaillée, notamment, la croyance dans le Créateur, la vie après la mort, l’enfer et le paradis, les anges, les questions de bonheur et de justice dans ce monde et l’au-delà.

Ce Tafsir aide l’homme moderne à s’inspirer d’amour pour Allah, comprendre toute la profondeur et majestuosité de sa création et avoir un aperçu de la magistralité des Secrets Divins.

Pour cet apport que Said Nursi a fait vers la popularisation et la prolifération d’idées subtiles, promouvant les croyances et visions du monde Musulmanes pour la personne contemporaine, beaucoup l’associent avec les Mujaddids du passé, ceux qui doivent venir renouveler la foi Islamique (selon les mots du Prophète Mahomet (PSL)) tous les siècles.