Bulletin SalamWebToday
Sign up to get weekly SalamWebToday articles!
On est désolé, l'erreur provient de:
En souscrivant, vous adoptez la Politique de confidentialité et les Réglementations de SalamWeb.
Nouveauté

La dépression chez les étudiants : COVID-19

Éducation 25 Jan 2021
dreamstime_s_184541870
© Júlio Riccó | Dreamstime.com

La dépression est une maladie mentale caractérisée en général par des changements d’humeur mais aussi par une tristesse profonde. D’autant plus, les personnes atteintes de la dépression font souvent face à la perte d’intérêt aux activités présentes dans leur vie. Ainsi, ces personnes deviennent indifférentes à tout ce qui les entoure dans leurs vies de tous les jours. La dépression survient dans la plupart des cas lorsqu’une personne fait face à un problème qu’il ne peut pas facilement résoudre. Le stress permanent peut être aussi une des causes de la dépression, puisqu’elle envahit la vie de l’individu. Évidemment, chaque individu vit la dépression de manière différente. Il est difficile de sortir d’une dépression puisque le problème qui les entoure ne semble pas être résoluble. De plus, la santé mentale des étudiants a particulièrement été impactée pendant cette crise du COVID-19. La dépression chez les étudiants a augmenté avec la pandémie, pourquoi ?

Les étudiants, seuls face à la dépression 

Pendant cette crise sanitaire, énormément d’étudiants sont tombés dans la dépression. Un taux d’étudiants en dépressions a augmenté drastiquement. Ceci peut être expliqué par le fait que les étudiants se sont retrouvés à gérer tout par eux-mêmes. Entre le stress des études, le changement dans le monde lié à la pandémie, la dépression n’a pas été moins rude que le virus. Tout d’abord, les étudiants se sont sentis abandonnés par le gouvernement en place. Leurs professeurs, quant à eux, non pas non plus étaient préparés à bien gérer cette crise. Être étudiant en supérieur est déjà assez compliqué, mais être étudiant pendant la période du confinement l’a été encore plus. L’enseignement à distance a confiné les étudiants chez eux, qui débordés par la surcharge de travail et la solitude ont fait face à la dépression. De plus, avec le stress des examens et la dépression, énormément d’étudiants ont déjà songé à abandonner leurs études. 

La précarité pousse à la dépression

Non seulement ils ont dû gérer une énorme quantité de matière par eux-mêmes, mais en plus certains ont perdu leur job-étudiants. La précarité chez les étudiants a augmenté puisque pendant le confinement beaucoup d’emploi a dû se tourner vers le télétravail. De plus, certains ont dû complètement fermer leurs portes. Ainsi, énormément d’étudiants ont en quelques sortes été mis à la porte. Ils se sont retrouvés à gérer leurs budgets seuls et ont dû se débrouiller pour joindre les deux bouts. 

Prendre soin de son bien-être mental 

Enfin, gérer la dépression seule est relativement compliqué et nécessite l’aide d’un spécialiste. Ce qui pourrait notamment aider les étudiants dans ce parcours difficile et les aider à lutter contre la dépression serait de pratiquer une activité sportive et de faire du yoga. Il est important de prendre soin de soi, de son état mental, ainsi que faire attention à son sommeil. Tout ceci pourrait avoir un effet positif sur le bien-être psychologique de l’individu et de l’aider à passer cette épreuve difficile.

 

écrit par : ANGUTAYEVA Madina