La différence entre l’ADN et l’ARN

Éducation Jamila Boudhakite
ADN et ARN
Pixels-Nothing Ahead

 

La différence entre les humains, en termes de forme et de couleur, est le résultat de la nature des acides nucléiques (l’ADN et l’ARN). Les scientifiques James Watson et Francis Crick ont pu, à la moitié du XXe siècle, découvrir la forme de base de l’ADN. Ce qui a permis d’identifier de nombreuses informations sur la manière dont l’information génétique est archivée et préservée. Ces recherches ont aussi pu identifier la méthode de transfert de l’ADN d’une génération à l’autre. Voyons de plus près ces acides nucléiques en faisant la différence entre l’ADN et l’ARN.

L’ADN

Il s’agit d’un acide désoxyribonucléique. L’ADN est l’abréviation de DeoxyriboNucleic Acid, il porte un ensemble d’informations génétiques. La base de la formation de l’ADN est une base azotée et le groupe phosphate qui se lie avec le sucre hypoxique. De plus, l’ADN est plus stable dans le milieu alcalin parce que la liaison CH en elle est moins efficace. Ainsi, il y a 4 nucléotides qui composent l’ADN : la cytosine (C), la guanine (G), l’adénine (A), la thymine (T). Chacun de ces deux nucléotides est lié par une liaison hydrogène, donc l’adénine (A) se lie à la thymine (T), et la guanine (G) se lie à la cytosine (C). Ainsi, une série de liaisons se forme en spirale. Ces chaînes en spirale sont liées de manière opposée les unes aux autres pour former d’autres liaisons inverses. Au terme de la formation de ces liaisons, le gène responsable de la transmission des caractères génétiques est fabriqué.

 L’ARN

L’ARN est une abréviation de RiboNucleic Acid, qui représente la copie opposée de la séquence d’ADN des gènes. Il est constitué de plusieurs nucléotides comme l’ADN, mais la différence est que le sucre ribose constitue la base de l’ARN. Ainsi, il est donc plus stable en milieu alcalin, et les nucléotides de base qui le composent forment la cytosine (C), la guanine (G), l’adénine (A) et l’uracile (U). L’adénine (A) se lie à l’uracile (U), et la cytosine se lie à la guanine (G). Il existe de nombreux types d’ARN polyphénylés, dont l’ARNm messager, l’ARNt transformé, le petit ARNn du noyau, l’ARNnc non codant et l’ARNr et bien d’autres. Par exemple, l’ARNm, l’ARNt et l’ARNr sont responsables du processus de fabrication des protéines, alors que l’ARNnc du développement des gènes et  joue un rôle dans les réactions chimiques.

La différence entre les acides nucléiques: ADN et ARN

Plusieurs différences fondamentales distinguent ces acides nucléiques, à savoir :

  • L’ADN contient le sucre désoxyribose, alors que l’ARN contient le sucre ribose. La différence entre les deux réside dans le fait que le ribose contient plus de groupe hydroxyle-OH que le désoxyribose de l’ADN.
  • L’ADN est une molécule à double brin, tandis que l’ARN est représenté par une courte molécule à simple brin qui intervient dans les processus biologiques.
  • Ces deux types se différencient par la dualité des bases. L’ADN utilise pour construire sa structure toutes les bases de l’adonine, de la guanosine, de la thymine et de la cytosine. Alors que la structure de l’ARN est formée des mêmes bases que celles de l’ADN, à l’exception de la base de la thymine, qui est remplacée par la base de l’uracile, qui diffère de la thymine car elle ne possède pas de groupe de méthylation dans ses anneaux.
  • L’ADN et l’ARN diffèrent par leur fonctionnalité au niveau du corps humain. En ce qui concerne l’ADN, il stocke et transmet l’information génétique sur plusieurs générations. Tandis que l’ARN est responsable de la formation des acides aminés.
  • L’ADN se caractérise par sa propre capacité à se répliquer sans avoir besoin d’ordres provenant d’une autre source (autoréplication). L’ARN, quant à lui, est soumis au contrôle de l’ADN. Ceci est dû au fait qu’il est responsable de sa production lorsqu’elle est nécessaire à la fabrication des protéines cellulaires.

 

écrit par: Jamila Boudhakite