La Journée internationale de la femme

Femme 08 Mar 2021 Contributor
La Journée internationale de la femme
© Olga Matyash | Dreamstime.com

La Journée internationale de la femme est le huitième jour de mars de chaque année. Cette journée est considérée comme une journée de la femme et une célébration pour souligner sa contribution à sa communauté. Cette journée est également considérée comme une mesure de l’étendue de ses efforts, et un aperçu des gains qu’elle a obtenus au cours d’une année entière de participation active et de lutte continue.

Histoire de la Journée mondiale

La Journée internationale de la femme est née d’un mouvement ouvrier et ensuite devenue un événement annuel reconnu par les Nations unies. En 1908, 15 000 femmes ont marché pour protester, réclamant moins d’heures de travail et de meilleurs salaires. Elles réclament également le droit de vote aux élections. L’année suivante, le Parti socialiste américain a déclaré la première Journée nationale de la femme. Une femme nommée Clara Zetkin a suggéré de faire de cette journée non seulement une journée nationale, mais aussi mondiale. Elle a présenté son idée lors d’une conférence internationale pour les femmes travailleuses à Copenhague, au Danemark. Approuvée, l’idée a été célébrée pour la première fois en 1911 dans quatre pays européens. Elle est devenue officielle en 1975 lorsqu’elle a été célébrée par les Nations unies.

Les femmes, entre hier et aujourd’hui 

La Journée internationale de la femme est devenue une date pour célébrer les accomplissements des femmes dans leur société. Pourtant, elle s’est appuyée sur l’idée de troubles et de protestations pour faire prendre conscience de la persistance des inégalités entre hommes et femmes. La première a eu lieu lorsque de nombreuses femmes new-yorkaises sont descendues dans la rue pour protester contre les conditions de travail difficiles. La police les a ensuite violemment dispersées. Malgré cela, elles ont réussi à mettre les revendications dans l’agenda quotidien des hommes politiques pour en discuter. Dans les années 1990, avec la révolution industrielle et ses conséquences négatives, le mouvement de protestation est réapparu, exprimant son rejet de l’injustice. Ils ont manifesté en portant un morceau de pain sec pour exprimer leur droit à la sécurité économique et des roses pour symboliser une vie meilleure. L’Union sociale et politique des femmes du Royaume-Uni a été la première à utiliser le symbole de la couleur. La couleur violette symbolise la justice et la dignité. La couleur verte symbolise l’espoir, tandis que la couleur blanche symbolise la pureté.

Aujourd’hui, le monde célèbre la journée de la femme sous différentes formes. En Russie, les ventes de fleurs doublent et en Chine, les femmes bénéficient d’une demi-journée de congé. En Italie, elles échangent des fleurs de mimosa. Aux États-Unis, le mois de mars est le mois de l’histoire des femmes et une proclamation présidentielle est publiée chaque année pour célébrer les succès des femmes américaines.

Finalement, bien que les femmes aient encore besoin de plus d’attention et d’égalité, leur condition s’est remarquablement améliorée. Il y a des femmes qui travaillent dans l’industrie spatiale. Elles occupent des postes politiques importants. L’investissement des femmes et de leurs capacités aura inévitablement une grande influence sur le développement de la société dans laquelle elles vivent et à laquelle elles appartiennent.

 

écrit par : Jaafar Benyoucef