La mythomanie : les mensonges compulsifs

Psychologie Contributor
Les mensonges
© Kiosea39 | Dreamstime.com

La mythomanie est une pathologie caractérisée par des comportements automatiques de mensonge ou une habitude de mentir. Cette habitude de mentir se différencie des mensonges habituels. Souvent, nous mentons habituellement pour éviter des situations embarrassantes. Des fois pour manipuler les actions des autres ou tout simplement pour ne pas blesser des personnes qui nous sont chères. Contrairement à ces mensonges qui sont considérés comme des mensonges blancs, les mensonges chez les menteurs pathologiques sont sans raison. Ils mentent automatiquement et ont du mal à dire la vérité. Chez ces personnes, les mensonges font partie de leurs vies quotidiennes. Cette habitude de mentir nuit non seulement aux individus, mais aussi à leurs entourages. Ce qui fait que les menteurs pathologiques risquent de perdre la confiance de leur entourage et poussent les gens à ne plus les croire sur parole. 

Mentir pour réinventer sa vie

Ces personnes ont cette habitude de mentir sans but et les raisons de mensonges peuvent être diverses. Elles ont cette capacité de raconter des mensonges d’une manière assez naturelle et il est difficile de saisir que la personne est en train de mentir. Ceci peut être lié à leur anti-sociabilité, mais aussi à leur envie de paraître plus sympathique. Ces personnes en réalité peuvent souffrir de maladie mentale ou de troubles de personnalité. Souvent, leurs mensonges sont liés à leur envie de se forger une personnalité d’un héros ou d’une victime pour être acceptés par les autres. Les menteurs pathologiques, la plupart des cas, ont tendance à croire à leur propre mensonge et ne doutent en aucun cas de leur véracité. 

Les causes de cette pathologie sont diverses 

Souvent, les causes de cette obsession de mentir peuvent être liées à des traumas d’enfance, le manque de confiance en soi ou encore l’anxiété ou la dépression. Une personne qui a été négligée lors de son enfance pourra avoir l’habitude de mentir. Ce mensonge peut être justifié par l’envie de remplir le vide qui a été laissé lors de son enfance. De même, les personnes avec un grand manque de confiance en soi vont avoir l’habitude de mentir pour cacher leur sous-estime en soi. Même si, dans la plupart des cas, ces personnes nous semblent mentir sans raison. En réalité, ces mensonges sont un bouclier pour les protéger de leurs faiblesses et leurs insécurités. 

Traitement adéquat aux menteurs pathologiques

Enfin, la mythomanie se développe de manière inconsciente, bien souvent de la petite enfance. Elle se développe suite à des traumatismes qui poussent ces personnes à adopter des tendances pour se protéger de leurs traumatismes. Il existe des manières diverses pour traiter cette pathologie, mais il est important d’abord de distinguer de quel type de pathologie souffrent les individus. Il est d’autant plus nécessaire pour ces personnes d’avoir le soutien de leurs familles. Il est nécessaire aussi de suivre des traitements avec des psychothérapeutes. Bien évidemment, le succès de ce traitement dépendra évidemment de la volonté du patient à guérir de son habitude. 

 

écrit par : ANGUTAYEVA Madina

Enjoy Ali Huda! Exclusive for your kids.