La pratique de la religion est facile (yusr)

Éducation 04 Mar 2021 Contributor
le Coran sacré
Unsplash - The dancing rain

Si une personne pense aux pratiques rituelles de la religion islamique, elle trouvera par exemple la prière est pratiquée en différents horaires. Ainsi, le jeûne n’est pas l’année entière ou la moitié de l’année, mais un mois sur douze. Le Hajj, également, dans l’Islam n’était imposé qu’à celui qui pouvait l’accomplir, c’est-à-dire ceux qui ont les moyens. Tout cela indique la simplicité et la facilité de la pratique de la religion islamique.

Deux hadiths qui montrent la facilité de l’Islam

Hanzala Al Ousaydi (qu’Allah soit satisfait de lui), l’un des secrétaires du Messager de Dieu (PSL) a dit : « Une fois Abou Bakr (qu’Allah soit satisfait de lui) me dit en me rencontrant : “Comment vas-tu Hanzala ? Je dis : ‘Hanzala est devenu hypocrite’. Il dit : ‘Oh, mon Dieu ! Que dis-tu là ?’ Je dis : ‘Quand nous nous trouvons auprès du Messager de Dieu, il nous incite à penser au Paradis et à l’Enfer comme si nous les voyions de nos yeux. Mais dès que nous sortons de chez lui, voilà que nous en sommes distraits par nos femmes, nos enfants et nos affaires. Nous avons ainsi beaucoup oublié’. Abu Bakr dit : ‘Par Dieu, nous ressentons tous deux la même chose’. Puis nous partîmes, Abou Bakr et moi, jusqu’à ce que nous entrâmes chez le Messager de Dieu (PSL). Je dis : ‘O Messager de Dieu ! Hanzala est devenu hypocrite. Quand nous sommes chez toi, tu nous incites à penser au Feu et au Paradis comme si nous les voyions de nos propres yeux et dès que nous sortons de chez toi, voilà que nous sommes distraits par nos femmes, nos enfants et nos affaires. Nous avons ainsi beaucoup oublié !’ Le Messager de Dieu (PSL) dit : ‘Par Celui qui détient mon âme dans Sa main, si vous saviez persister dans l’état où vous étiez chez moi et dans la pensée continue (à Dieu), les Anges vous serreraient la main dans vos lits et quand vous marchez dans la rue. Mais ô, Hanzala, une heure pour l’au-delà et une heure pour les choses de ce bas monde’ » (et il le répéta trois fois).
(Rapporté par Muslim, Riyad as-Salihin — Les Jardins des vertueux —, Hadith n2750 chapitre attawba page 2106.)

 

D’après ‘Abu Hurayra (qu’Allah soit satisfait de lui), le Prophète (PSL) dit : ‘La pratique de la Religion est facile. Toute personne qui cherche à la pratiquer avec puritanisme succombera devant elle. Soyez donc au juste milieu, rapprochez-vous [de la perfection en cas de défaillance] et ayez bon espoir [quant aux œuvres permanentes]. Enfin, sollicitez l’aide [des moments suivants] : la matinée, le soir et une partie de la nuit.’
(Sahih Al-Bukhari)

Les avantages d’une pratique modérée

À travers ces hadiths, le Prophète (PSL) nous montre plusieurs fondements dont :

La pratique de la religion islamique n’est pas compliquée. Dans ses paroles, le messager d’Allah l’a confirmé à trois reprises. Par conséquent, une personne ne devrait pas insister sur des actes rituels de culte jusqu’à ce qu’elle s’épuise, il est plus conseillé d’essayer de faire le plus possible envers la religion selon nos capacités. Il faut essayer de toujours s’améliorer. 

Un musulman doit veiller à renforcer sa foi et à le tenir pour responsable. Les Sahaba (qu’Allah soit satisfait de lui) sont les personnes qui ont veillé à ce que les gens soient tenus à l’écart de tout ce qui est suspect.

Un bon musulman doit consulter les érudits lorsqu’il pose des questions. Par conséquent, les règles de l’Islam seront claires pour lui.

La loi islamique est considérée comme la constitution de la vie pour qu’elle donne à chacun son droit. Muhammad (PSL) a indiqué que l’appel à l’Islam se fait dans la bonté en encourageant à la religion. La dévotion à Dieu soulage et apaise l’âme. Allah dit dans son livre sacré : 

‘… nul ne doit supporter plus que ses moyens’ AI-Baqarah (2 : 233)

En fin de compte, une personne doit donc pratiquer les rituels religieux heure par heure, en essayant de faire concorder son culte avec sa vie quotidienne.

 

écrit par : Jaafar Benyoucef