La République libanaise : une petite promenade

Monde 02 Avr 2021 Contributor
pexels-jo-kassis-5054928
Pexels - Jo Kassis

La République libanaise est un pays du Moyen-Orient. Partageant les frontières avec les pays tels que la Syrie et la Palestine, le Liban est un pays qui se démarque par son incroyable richesse culturelle. 

Présentation de la République libanaise

Occupé pendant longtemps par la France, la république Libanaise finit par obtenir son indépendance le 22 novembre 1943. Avec une superficie de 10 452 km², le pays entretient de bonnes relations avec plusieurs pays du monde. Il compte plusieurs villes dont les plus importantes sont Beyrouth, la capitale du pays, Tripoli et Saïda. Même si le français est parlé par une grande majorité de la population, l’arabe demeure la langue officielle du pays. Ce dernier utilise sa propre monnaie, la livre libanaise, pour faciliter les échanges commerciaux. Influencé par sa proximité avec la mer méditerranée, le Liban est caractérisé par un climat méditerranéen. La population libanaise, plutôt cosmopolite, est estimée à 6 173 000 habitants. La grande majorité de cette population est musulmane. Mais le pays compte aussi des chrétiens et des Druzes. 

Une faune et une flore aussi riches que variées

La République libanaise s’illustre aussi par son immense richesse faunique. On y trouve plusieurs espèces animales. On retrouve des animaux tels que la gazelle, le chacal, le lynx du désert, le daim de Perse, etc. À côté de ces mammifères, on peut ajouter des oiseaux fascinants comme le faucon, l’aigle criard, le héron, etc. En ce qui concerne la flore, on enregistre dans le pays, des arbres tels que le cèdre ou le chêne. Mais on y trouve aussi le genévrier, le pin d’Alep, la violette du Liban, etc. Dans l’optique de protéger plusieurs espèces animales et végétales, le pays a aménagé quelques parcs nationaux. 

Une économie dominée par le secteur du commerce et des services

L’économie du Liban ne repose pas sur un seul secteur d’activité. Celui du commerce et des services représente 75 % du PIB. Mais les secteurs de l’industrie et de l’agriculture ne sont pas en reste. Le Liban produit du blé, de l’orge, des oranges, des raisins, de la figue, du coton, etc. Le secteur touristique est un autre grand pan de l’économie du pays. Avec ses nombreuses villes classées au patrimoine de l’UNESCO, le Liban attire de nombreux visiteurs chaque année. Ce flux de touristes permet au pays de faire rentrer des devises. 

Quelques lieux dignes d’attention au Liban

Plusieurs lieux font la fierté et la beauté du Liban. Dans la ville de Baalbek, on retrouve d’impressionnants temples anciens, comme le temple de Vénus, de Bacchus ou de Jupiter. À Tyr, on peut admirer de formidables ruines datant de l’époque romaine. À Tripoli, on est forcé de remarquer la mosquée Taynal, avec son architecture atypique des Mamelouks. Il en est de même pour la madrasa Al-Burtasiya. À Anjar, l’une des villes classées au patrimoine de l’UNESCO, on peut apprécier les ruines du grand palais. Par ailleurs, le pays compte de nombreux musées. Sans exhaustive, on peut citer le musée national, le musée de cire, le musée Sursock. Ces musées permettent de mieux appréhender le riche passé de la République libanaise.

 

écrit par : Njindam L. Ibrahim