La salah : des leçons profondes pour la vie

Islam 19 Fév 2021 Contributor
pexels-michael-burrows-7129540
Pexels - Michael Burrows

La salah est l’un des actes d’adoration suprême en Islam. Ses vertus sont innombrables pour l’individu et la communauté. En effet, Allah dit dans son noble livre :

« Récite ce qui t’est révélé du Livre et accomplis la prière (As-Salât). En vérité la prière (As-Salât) préserve de la turpitude et du blâmable. »Al-’Ankabut (29 : 45)

Examinons quelques enseignements qu’on peut tirer de la prière pour mener une bonne vie.

La salah nous apprend le recueillement avec humilité

Les moments de prière sont des instants privilégiés de conversation avec Allah, l’être suprême, parfait. Le musulman, conscient de l’importance de la séance de prière, s’efforcera de se rabaisser autant qu’il peut devant le créateur. Au fil des prières et avec la sincérité, il développera une réelle humilité envers son seigneur, qui se répercutera dans son quotidien.

La discipline

L’islam met un point d’honneur sur la discipline dans tous les aspects de la vie. La salah est une œuvre à travers laquelle ressort clairement la discipline. La présence d’un imam qui dirige la prière, l’alignement des fidèles en rangs serrés et ordonnés, le suivi de l’imam, l’orientation vers la qiblah, etc. sont des aspects essentiels à l’accomplissement de la prière et son acceptation par Allah. La discipline prônée dans la prière ne doit pas se limiter à cette dernière, mais se faire ressentir dans la vie entière du musulman. La prière doit avoir un impact positif et perceptible chez le fidèle.

La cohésion et l’amour

Le prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) avait l’habitude de contrôler et redresser les rangs des fidèles, indiquant que les rangs font partie de la prière. Il ordonnait de bien s’aligner, de ne pas être dégroupé, au risque que nos cœurs soient désunis. La composition des rangs ne tient pas compte de l’apparence des prieurs, de leurs origines, leurs statuts sociaux, etc. Ainsi, les musulmans venus d’horizons divers se côtoient au même endroit, pour une cause commune noble, celle d’adorer Allah. Cette pratique est supposée faire naitre l’amour entre les fidèles, qui s’exprime même en dehors des lieux d’adoration. Dans la vie courante, cela nous rappelle qu’il faut toujours prendre part à des rassemblements qui plaisent à Allah.

L’endurance

Allah a beaucoup vanté les endurants et indiqué les voies qui mènent à l’endurance. Il nous a d’ailleurs enjoint de rechercher le secours dans l’endurance et la salah.

“Ô les croyants ! Cherchez assistance dans l’endurance et la prière (Aṣ-Ṣalāt). Car Allah est avec les endurants.” Al-Baqarah (2 : 153)

Le fait de prier au moins 5 fois par jour, comme le demande Allah, en récitant la faatiha à chaque rak’ah jusqu’à la fin de nos jours, est une grande marque d’endurance si cela est fait pour plaire à Allah seul. Cette vertu doit naturellement rayonner dans notre quotidien, comme manifestation d’une salah efficace.

L’accomplissement des prières obligatoires est le deuxième pilier de l’islam et l’une des œuvres les plus méritoires qui soient. Afin de jouir des nombreux fruits de cet acte d’adoration, il est important d’apprendre comment le prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) priait. ALLAH est infiniment plus savant.

 

écrit par : Njindam L. Ibrahim