Bulletin SalamWebToday
Inscrivez-vous pour obtenir des articles hebdomadaires SalamWebToday!
On est désolé, l'erreur provient de:
En souscrivant, vous adoptez la Politique de confidentialité et les Réglementations de SalamWeb.
Nouveauté

La Zakat : sa définition et à qui est-elle destinée

Zakat 04 Jan 2021
dreamstime_s_198880665
© Najmi Arif Norkaman | Dreamstime.com

La zakat en langue arabe signifie croissance et augmentation. Le terme en soi veut dire que c’est une somme d’argent déterminée pour une secte déterminée.

Dans le Coran et la Sunnah 

  • Surat Al-Nur :

    « Accomplissez la Salat, acquittez la Zakat et obéissez au Messager, afin quevous ayez la miséricorde » (24 : 56)

  • Le Prophète envoya Mu’adh (r) au Yémen et [lui] dit :

« Appelle-les* à attester qu’il n’y a de dieu que Allah et que je suis le Messager de Dieu ! S’ils répondent favorablement à cela. Fais-leur savoir que Dieu leur a prescrit cinq prières pour chaque jour et chaque nuit ! S’ils acceptent cela, fais-leur savoir que Dieu leur a prescrit de faire une aumône à partir de leurs biens. Et ce en la prenant de leurs riches pour la remettre à leurs pauvres ! » – Sahib d’al-Bukhiry – Hadith 1395

*les populations de Yémen

Les conditions nécessaires

  1. L’Islam :
    Aucune zakat n’est due sur un non-musulman.
  2. La liberté :
    Al-zakat n’est pas exigée d’un esclave. Parce qu’il n’a pas le contrôle de lui-même.
  3. Il est totalement propriétaire de l’argent :
    Al-zakat doit provenir du payeur de la zakat, et sa possession pure.
  4. Atteindre le nissab :
    Atteindre le seuil légal de la zakat. Cela signifie que l’argent atteint le niveau requis.
  5. Le passage d’un an
    Le passage d’un an depuis que l’argent de la zakat prévue a atteint le nissab.

La différence entre la zakat et la taxe 

  • L’impôt est prélevé auprès de tous les individus qui résident dans l’État. Tandis que la zakat est réservée aux musulmans.
  • La zakat est un culte financier. Tandis que l’impôt est une obligation financière imposée par l’État.
  • L’impôt est dû sur tous les fonds. Tandis que Al-zakat n’est due que sur les bons fonds.
  • La taxe est d’un montant variable. Alors que la zakat est d’un montant fixe. Elle est imposée à un taux fixe, qui ne varie pas en fonction de l’évolution des besoins.
  • L’impôt est dépensé sur les budgets publics de l’État. Tandis que la zakat est dépensée dans les huit bénéficiaires stipulées dans le Saint Coran.

    « Les aumônes (As-Sadaqât) ne sont destinées que pour les pauvres, les indigents, ceux qui y travaillent, ceux dont les cœurs sont à gagner (à l’islam), l’affranchissement des jougs, ceux qui sont lourdement endettés, dans le sentier d’Allah, et pour le voyageur (en détresse). C’est un décret d’Allah ! Et Allah est Omniscient et Sage » (ET-TAWBAH 9 : 60).

    • Explications :
      • Pauvres : ceux qui ne possèdent rien.
      • Indigents : ceux dont les besoins dépassent les biens dont ils disposent.
      • Ceux qui y travaillent : ceux qui collectent et distribuent les Sadaqats.
      • Cœurs à gagner : les nouveaux musulmans dont la foi n’est pas encore très ferme.
      • Jougs : esclaves.
      • Voyageur en détresse : À condition que le but du voyage ne soit pas pour commettre un pêché.

Inclure dans les Sadaqats le butin de guerre que le Prophète distribuait aux croyants.

 

écrit par : Jaafar Benyoucef