L’abus de l’environnement – Une perspective Musulmane

Préservation de l'environnement, non à la déforestation sans replantation
Environnement, Jour, Terre dans les mains des arbres poussant des graines© Sarayut Thaneerat | Dreamstime.com

L’homme est le sommet de la création d’Allah et il est estimé au dessus de toutes les créatures. Les anges d’Allah doivent se prosterner devant l’homme tandis que les animaux, les plantes et les ressources vitales lui doivent être de service.

Ainsi, Allah désire que l’homme mène une vie heureuse et appréciable en usant de toutes les ressources naturelles que la terre puisse offrir. En même temps, Allah interdit strictement d’abuser ces ressources, “Et recherche à travers ce qu’Allah t’a donné, la Demeure dernière. Et n’oublie pas ta part en cette vie. Et sois bienfaisant comme Allah a été bienfaisant envers toi. Et ne recherche pas la corruption sur terre. Car Allah n’aime point les corrupteurs”. (Coran 28:77)

Allah incite l’homme à respecter Sa Création; la terre, les animaux, les plantes etc. Abuser de l’environnement s’équivaut à manquer du respect à Allah et sera suivi par unne punition, “Mangez et buvez de ce qu’Allah vous accorde; et ne semez pas de troubles sur la terre comme des fauteurs de désordre». (Coran 2:60)

Il faut être conscient que, “La corruption est apparue sur la terre et dans la mer à cause de ce que les gens ont accompli de leurs propres mains; afin qu'[Allah] leur fasse goûter une partie de ce qu’ils ont œuvré; peut-être reviendront-ils (vers Allah).” (30:41) Ce dernier vers est très important pour l’appréciation des dangers de l’abus de l’environnement. Effectivement, ceci ne va pas finir inaperçu par Allah et le châtiment suivra.

Souvent ce dernier surgit quand l’homme commence à oublier les règles de la préservation de l’environnement et se fait frapper sur les doigts par les conséquences des déchets dangereux qui remplissent nos villes, de la pollution qui emporte, de l’air frais qui se dissipe dû à la déforestation, des déversements de pétrole qui contaminent les mers et les océans, détruisant la vie marine et menaçant d’empoisonner les littoraux.

Ayant placé l’homme au sommet de sa création, Allah nous a délégué le rôle de veiller sur les créatures qui nous sont inférieurs. Ceci est un grand honneur de sa part mais d’autre part, une grande responsabilité. C’est pourquoi le châtiment pour la non observation est aussi strict: “Nulle bête marchant sur terre, nul oiseau volant de ses ailes, qui ne soit comme vous en communauté. Nous n’avons rien omis d’écrire dans le Livre. Puis, c’est vers leur Seigneur qu’ils seront ramenés.” (Coran 6:38)

Nous ne devons pas briser la confiance d’Allah et ainsi, ne pas négliger ce rôle sacré et déplaire à notre seigneur avec une telle imprudence. Notre dessein envers l’environnement se trouve non seulement dans sa préservation, mais dans un effort à son amélioration.

Le savant d’Islam Ahmad Ibn Hanbal partage l’histoire sur la manière dont le Prophète expliquait l’amélioration de l’environnement. Il disait à ses compagnons: “ Si la dernière heure est imminente tandis que l’un de vous à une graine dans sa paume qu’il peut planter avant que cela arrive, alors laissez-lui la planter.” (Musnad Ahmad, 12491)

Le commandement d’Allah pour préserver la planète est en effet une grande responsabilité, mais un honneur que l’on doit reconnaître. N’échouons pas donc à cette tâche d’Allah d’une importance colossale.