L’archipel des Comores : îles de la lune

Monde Contributor
les Comores
© Fantasticroutes

Situées sur l’océan Indien, plus précisément à l’entrée nord du canal du Mozambique, les Comores sont un archipel formé de plusieurs îles. Le pays est caractérisé par la beauté de ses paysages, et ses multiples espèces endémiques.  

Généralités sur les Comores

Les Comores obtiennent leur indépendance le 6 juillet 1975. Moroni est non seulement la capitale, mais aussi l’une des villes les plus importantes du pays. Ce dernier a une superficie de 2 236 km2, et une population estimée à 846 281 hab.  Les Comores ont trois langues officielles : le comorien, l’arabe et le français. Le pays utilise le franc comorien comme monnaie. La République islamique des Comores est constituée de quatre îles, dont la Grande Comore, Mohéli, Anjouana et Mayotte. La majorité des Comoriens pratiquent l’Islam, mais il existe aussi des chrétiens, bien que minoritaires.

Un pays dominé par le climat tropical humide

Les Comores ont un climat tropical humide. Les températures moyennes varient entre 23 °C et 26 °C. Ce doux climat s’explique par le fait que le pays soit entouré d’eau. En plus, les vents balayent régulièrement l’État, ce qui contribue à rafraichir davantage l’atmosphère. Les précipitations annuelles sont considérables, mais elles varient en fonction de l’altitude. Elles sont de 2600 mm par an, mais lorsque l’on se rapproche du mont Kartala, le point culminant de l’archipel, les précipitations peuvent atteindre 6 000 mm.

Un pays caractérisé par une grande diversité végétale et faunique

Les Comores se distinguent par ses multiples animaux endémiques et d’autres en voie de disparition. Comme animaux endémiques, on note l’iguane des Comores, la roussette de Livingstone, le maki de Mayotte, le cœlacanthe, etc. On recense aussi une vingtaine d’oiseaux endémiques dans le pays.

La flore est tout aussi riche que la faune. L’État compte environ 600 espèces de plantes indigènes. En plus, les Comores ont plusieurs plantes telles que l’Ylang-Ylang, le vanillier, le giroflier, etc. 

Une économie basée sur l’agriculture

L’agriculture représente 80 % de la population active. C’est dire qu’elle est une activité de choix dans le pays. Les Comores sont un grand producteur d’ylang-ylang, de vanille et de clou de girofle. Ces trois produits représentent un poids considérable sur l’ensemble des produits d’exportation. En plus des devises envoyées par la diaspora, le secteur touristique est un secteur non négligeable dans les revenus du pays.

Ces lieux splendides qui font la beauté du pays

Les Comores se caractérisent par de belles plages au sable blanc. Celles de la Grande Comore sont encore plus belles, avec des vues à couper le souffle. En plus, la faune aquatique est une merveille, on peut plonger et admirer plusieurs espèces de tortues marines, mais aussi, la beauté du corail. Loin des eaux, on peut admirer la beauté architecturale de la mosquée de vendredi. Par ailleurs, les marchés comoriens offrent une ambiance sans pareil, on y trouve des épices et toute sorte de parfum. Enfin, il est important de faire un saut au plus haut sommet du pays, le mont Kartala. ALLAH est infiniment plus savant. 

 

écrit par : Njindam L. Ibrahim

Enjoy Ali Huda! Exclusive for your kids.