Bulletin SalamWebToday
Sign up to get weekly SalamWebToday articles!
On est désolé, l'erreur provient de:
En souscrivant, vous adoptez la Politique de confidentialité et les Réglementations de SalamWeb.
Nouveauté

L’aumône volontaire en islam : avantages

Charité 10 Fév 2021
Charity concept, giving, donation
© Roman Prysiazhniuk | Dreamstime.com

Faire l’aumône figure parmi les actes les plus méritoires dans notre belle religion. Allah, dans son livre sacré, nous exhorte à pratiquer ce grand acte d’adoration. En islam, il existe l’aumône légale (obligatoire) ou zakat et l’aumône volontaire. Nous nous concentrerons sur le second type, qui concerne tous les musulmans, quel que soit leur niveau de richesse.

Faire l’aumône volontaire : une voie pour accéder à la longévité

Le prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) nous a indiqué que resserrer les liens de parenté et faire l’aumône sont des causes d’augmentation de la longévité. Pour vivre plus longtemps et continuer à bien œuvrer, attelons-nous à faire l’aumône autant que possible. Sachant que notre vie constitue notre capital de production, il faut en profiter au maximum. En faisant un certain type d’aumône d’ailleurs, il est possible d’en être récompensé même après notre mort. En effet, la sadaqah al jaariyah est une source de récompense pour le défunt, comme s’il œuvrait encore étant en vie. Cherchons donc à mettre en place une aumône perpétuelle pour jouir de lendemains reluisants.

L’aumône : un moyen d’éteindre la colère d’Allah

Le prophète (paix et bénédiction d’Allah sur lui) nous a enseigné que la sadaqah éteint la colère d’Allah comme l’eau éteint le feu. Le parfaitement autosuffisant, Allah, n’a nul besoin de nos œuvres. Toutefois, il est prompt à accorder son aide à celui/celle qui vient de revient vers lui repentant. Nous devons alors tirer profit de cette opportunité en multipliant les aumônes entre nous et envers les non-musulmans. Nous sommes parfois frappés par les méfaits de nos actes, cherchant la solution à ces situations. Faisons l’aumône autant que nous le pouvons pour calmer la colère d’Allah et continuer à bénéficier de ses innombrables bienfaits.

L’aumône volontaire, un moyen de réduire les inégalités sociales

Par sa miséricorde, Allah a multiplié les voies du bien, notamment en matière d’aumône. Faire l’aumône permet de redistribuer certaines ressources qui seraient concentrées dans les mains d’un petit nombre, outre mesure. Notre seigneur nous encourage à donner de ce qu’on aime pour aider les autres. En offrant des cadeaux aux personnes moins fortunées que nous, on leur donne le sourire. Ils peuvent recevoir ce dont ils n’avaient jusque-là que rêvé. En les aidant financièrement, on leur permet de faire face à des dépenses qui les tenaillent et leur causent du souci. En leur tendant la main régulièrement, on leur fait comprendre qu’eux aussi ont de la valeur, et qu’Allah ne les a pas oubliés.

Faut-il être riche pour multiplier l’aumône

Une des beautés de l’Islam est que notre créateur a diversifié les sentiers des bonnes œuvres. Rendre service à son frère ou sa sœur, enlever un obstacle de la voie publique, nettoyer la mosquée, offrir des habits à des démunis, nourrir les pauvres, prodiguer de bons conseils, sourire à son frère/sa sœur, etc. sont autant d’œuvres qu’on peut effectuer sans posséder un sou. On ne pourrait pas tous les dénombrer. ALLAH est infiniment plus savant.

 

écrit par : Njindam L. Ibrahim