Bulletin SalamWebToday
Sign up to get weekly SalamWebToday articles!
On est désolé, l'erreur provient de:
En souscrivant, vous adoptez la Politique de confidentialité et les Réglementations de SalamWeb.
Nouveauté

Le pèlerinage : le cinquième pilier de l’Islam (1re partie)

Pèlerinage 10 Fév 2021
Pèlerinage à la Mecque, Ka'aba, Hadj,Hajj
© Sonyasgar | Dreamstime.com

Le Hajj est le pèlerinage islamique annuel à la ville sainte de La Mecque en Arabie Saoudite. C’est également le cinquième pilier de l’Islam. Tous les musulmans sont censés accomplir ce voyage au moins une fois dans leur vie à condition qu’ils en aient les moyens. Le Hajj est caractérisé par certains rituels, qui débutent le huitième jour de Dhu Al-Hijjah, le 12e et dernier mois du calendrier lunaire islamique.

Le cinquième pilier de l’Islam, Le Hajj

Le Hajj est devenu obligatoire pour les musulmans au cours de la 9e année du calendrier islamique (622 après J.-C.) et après la révélation de la lecture des versets du Coran :

« Et c’est un devoir envers Allah pour les gens qui [en] ont les moyens, d’aller faire le pèlerinage de la Maison. » Al-Imran (3 : 97).

En outre, le hajj comporte des temps fixes (mawaqit zamaniyah), des endroits fixes (mawaqit makaniyah), des piliers, des devoirs et des interdictions.

Lorsque les pèlerins qui cherchent à accomplir le hajj ou la Oumrah arrivent au Miqat spécifique désigné pour leur origine spécifique, ils revêtent des vêtements d’Ihram. Pour les hommes, il s’agit de deux vêtements blancs sans ourlet qui laissent certaines parties du corps nues. Les femmes peuvent s’habiller comme elles le souhaitent tant que le vêtement couvre leur corps, ne laissant que leur visage et leurs mains exposés. Elles ne sont pas non plus obligées d’adhérer à une couleur spécifique. Avant d’entrer dans l’Ihram, il est recommandé aux pèlerins de se laver le corps, de se nettoyer les cheveux, de se couper les ongles et de se parfumer. À partir de ce moment, les pèlerins doivent se conformer à un certain nombre d’interdictions.

Pendant la mawaqit zamaniyah, les pèlerins peuvent choisir entre trois types de Nusuk (rites) à accomplir après l’ihram.

Ces Nusuk sont :

  • Hajj al-Tamattu : 
    Lorsqu’un pèlerin entre dans l’ihram avec l’intention d’accomplir la Omra, et récite la prière indiquant cette intention. Dans ce cas, l’ihram pour le hajj est retardé jusqu’à al-Tarwiyah, le huitième jour du hajj, connu en arabe comme le jour de l’apaisement de la soif, jusqu’au coucher du soleil sur Arafah, le neuvième jour de Dhu al-Hijjah. Il est alors obligatoire pour le Mutamatti (pèlerin qui entre en ihram pour la Umrah depuis le Miqat désigné pour son pays et qui complète la umrah pour entrer en Ihram pour le Hajj depuis la Mecque) d’offrir un sacrifice animal. Un pèlerin qui entre dans l’ihram pour la Omra, des mois avant le Hadj, est appelé un mutamir, et non un mutamatti.
  • Hajj al-Ifrad :
    Processus par lequel un pèlerin récite la prière indiquant son intention d’accomplir le Hajj. À son arrivée à La Mecque, le pèlerin fait le tawaf al-qudum (circumambulation d’arrivée de la Kaaba) puis le sa’y (course entre Safa et Marwah). Le pèlerin reste en état d’ihram et n’en est libéré qu’après avoir jeté des galets à Jamrat al-Aqabah, le plus grand des trois piliers de pierre de la vallée de Mina, et s’être coupé les cheveux le jour du djihad. Il n’est pas obligatoire pour un pèlerin du hajj al-Ifrad d’offrir un sacrifice d’animal.
  • Hajj al-Qiran :
    Lorsqu’un pèlerin combine le hajj et la umrah et récite la prière en indiquant son intention d’accomplir les deux, ou lorsque le pèlerin entre d’abord en ihram pour la umrah et prévoit ensuite d’accomplir le hajj avant de s’embarquer pour le tawaf. Le qarin (pèlerin accomplissant le hajj al-Qiran) est similaire au Mufrid (pèlerin accomplissant le hajj al-Ifrad), à l’exception du fait que le qarin dit une prière/intention différente et est obligé d’offrir un sacrifice animal.

Les piliers du Hajj

Le hajj nécessite l’accomplissement de plusieurs rituels, dont l’abandon annule le pèlerinage. Ce sont :

  1. L’entrée dans l’ihram.
  2. Se tenir sur le mont Arafah :
    cela se passe entre l’aube sur le mont Arafah (le neuvième jour de Dhu al-Hijjah) et l’aube du jour suivant.
  3. Tawaf al-Ifadah :
    Ce tawaf commence à l’aube du jour de l’Id (le dixième jour de Dhu al-Hijjah), mais les pèlerins qui ne peuvent pas le faire ce jour-là peuvent le faire les jours de Tashriq (11e -13e jours de Dhu al-Hijjah).
  4. La course entre Safa et Marwah, qui est effectuée après le tawaf al-Ifadah ou tout autre tawaf.

 

écrit par : Jamila Boudhakite