Le Télétravail : un nouveau monde du travail

Technologie Contributor
dreamstime_s_182758226
© Ruben Olmo | Dreamstime.com

S’il y a quelque temps on nous aurait dit que le télétravail deviendrait une obligation, on ne l’aurait jamais cru. Pourtant, aujourd’hui avec la situation sanitaire, nous sommes bien obligés de travailler à partir de chez soi. La crise de COVID-19 a complètement transformé le marché du travail. Ainsi, pourrions-nous un jour retourner aux bureaux et retrouver les interactions sociales ? 

Le Télétravail : une liberté et une flexibilité

Pour certaines personnes, le télétravail est une option tout à fait envisageable, et même souhaitable. Il est beaucoup plus facile de travailler à partir de chez soi, car tout d’abord, moins de temps est perdu pour la navette. D’ailleurs, moins d’argent est perdu pour les transports en commun et pour l’essence. C’est aussi une occasion pour les gens de passer plus de temps en famille. D’autant plus, il faut avouer que travailler en pyjama est plus confortable et travailler seul est moins dérangeant. Le télétravail est aussi synonyme des horaires flexibles. On peut programmer nos heures de travail en fonction de nos envies et de nos vacances. Il y a aussi cette possibilité de travail de n’importe quel coin du monde et de réunir nos loisirs avec notre travail. Le télétravail semble être une très bonne option pour des introverties et les digitales nomades.

Source de Burn-out

Cependant, il est inutile de nier que l’isolement causé par le télétravail pourrait être une source de stress. Surtout pendant la période de confinement, les gens se sont sentis oppressés par l’actualité et par l’environnement de travail. Le fait de ne pas changer de lieu et d’avoir des heures fixes pour travailler pourrait chambouler la vie pour certaines personnes. Encore plus avec la pandémie, travailler et s’occuper des enfants en même temps est une tâche difficile. Beaucoup de personnes peuvent être distraites par leur(s) enfant(s) et familles et donc être moins productives dans leur travail. Ainsi, il devient plus difficile de séparer le travail de la vie privée. Souvent, le travail prend le dessus sur notre vie privée en envahissant toute notre intimité.  

Calvaire pour les extravertis

De plus, aller au travail pour certaines personnes, c’est se déconnecter de leur routine familiale et de se rafraîchir les idées. Pour ces personnes, le télétravail est moins gai que pour les autres, qui sont moins concernés. Il est important pour ces personnes d’être en contact avec leurs collègues, de rencontrer de nouvelles personnes. Ce qui est malheureusement moins possible avec le télétravail. D’autant plus, il éloigne les gens et peut les rendre moins sociables. Tout, évidemment, dépend de la personnalité de la personne. Si la personne possède une personnalité fragile, le télétravail pourra avoir des conséquences négatives et faire sombrer dans la dépression.

Enfin, le télétravail pourrait constituer le monde de l’avenir et être favorisé à la place de la méthode traditionnelle. Ce changement résulterait en un accroissement ou une déclinaison possible dans le nombre d’emplois du futur.

 

écrit par : ANGUTAYEVA Madina