Le végétalisme et le végétarisme : la différence

Santé Jamila Boudhakite
végé
Pexels - Wendy Wei

Le végétalisme et le végétarisme bénéficient tous deux d’une popularité croissante. Pourtant, certaines personnes ont du mal à comprendre les différences entre ces deux régimes.

Bien que les deux régimes soient basés sur la consommation d’aliments d’origine végétale. Les végétariens sont autorisés à consommer du miel, des œufs et des produits laitiers dans leurs repas. Alors que les végétaliens s’abstiennent de manger tout aliment provenant d’animaux, y compris les œufs, le miel, les produits laitiers et les fromages d’origine animale de toutes sortes.

En règle générale, les nutritionnistes conseillent aux personnes souhaitant de passer à un régime végétalien d’essayer d’abord le régime végétarien ordinaire, avant de passer à un régime strict qui interdit de manger tous les aliments d’origine animale, ce qui expose les éléments nutritifs à un déséquilibre dans l’organisme.

Qu’est-ce que le végétarisme ?

Si vous décidez de suivre ce régime végétarien, vous devrez éviter de manger de la viande, de la volaille et des fruits de mer, mais vous aurez le droit de manger des œufs et des produits laitiers. Les personnes consommant des œufs comme seule protéine animale sont appelées des ovovégétariens. Tandis que celles qui consomment des produits laitiers sont appelées des lactovégétariens. Celles qui consomment à la fois des œufs et des produits laitiers sont appelées des lactovégétariens. Certains groupes consomment du poisson et des fruits de mer en plus des œufs et des produits laitiers, et s’abstiennent de manger de la viande et de la volaille, mais ces personnes ne sont toutefois pas considérées comme végétariennes.

Que signifie le régime végétalien ?

Le régime végétalien exclut tous les aliments d’origine animale. C’est-à-dire la viande, la volaille, les fruits de mer, les œufs, les produits laitiers et tous les ingrédients dérivés de sources animales, y compris le miel et la gélatine. Le régime végétalien s’étend généralement à un mode de vie qui n’implique pas l’utilisation de matériaux dérivés d’animaux, notamment le cuir, la fourrure, la laine et la soie. Les produits ménagers, tels que les cosmétiques et les savons, sont également exclus s’ils sont fabriqués à partir d’animaux ou testés sur eux. Suivre ce régime peut entraîner des problèmes de santé en raison d’un manque de certains nutriments et vitamines tels que les vitamines D et B12, le fer, le zinc et le calcium. Il est donc fortement conseillé de consulter un nutritionniste avant de se soumettre à ce régime.

Comment intégrer davantage de végétaux dans votre alimentation ?

Si le végétarisme et le végétalisme sont deux types d’alimentation à base de plantes, de nombreux consommateurs créent de nouvelles catégories, comme les chegans (végétaliens qui « trichent » parfois avec un aliment d’origine animale).

Quel que soit le nom que vous donnez à votre style d’alimentation personnel, la priorité doit être donnée aux aliments riches en nutriments et issus de plantes entières. Essayez de consommer environ cinq légumes et deux fruits par jour, ainsi que des légumes secs (les graines comestibles de certaines plantes de la famille des légumineuses). Tels que : les haricots, les lentilles, les pois et les pois chiches ; des céréales complètes, comme le quinoa et le riz brun ou sauvage ; et une variété de noix et de graines. Les produits végétaliens, comme la crème glacée au lait de coco et les petits gâteaux végétaliens, peuvent être des gâteries occasionnelles, mais ne doivent pas être des aliments de base.

 

écrit par : Jamila Boudhakite

Enjoy Ali Huda! Exclusive for your kids.