Comment éviter les fréquents Quiproquos du quotidien

Marie et femme Musulmans assis à une table
Querelle d'un couple Arab Musulman, session de thérapie © Tetiana Guzhva | Dreamstime.com

Les malentendus sont sans doute la plus grande source de tous les arguments qui se font quotidiennement, et se produisent de même pour bon un nombre de raisons. Comprendre d’où ces quiproquos proviennent et comment les éviter contribuera grandement à renforcer la relation et la compréhension mutuelle entre deux personnes. 

Il est d’abord important de comprendre ce qui constitue un malentendu. Nous avons tous vu quelqu’un confondre nos intentions et ce que nous avons dit.

D’une estimation à l’oeil nu, je validerais que près de 90% de nos problèmes relationnels avec les autres se résultent des malentendus. Mais il va sans dire que les motifs et les agendas cachés sortent du cadre de cet article court. Ici, nous nous concentrerons que sur quelques-uns des malentendus de communication.

En effet, un malentendu pourrait être le résultat de plusieurs choses, voir d’une combinaison d’éléments. Par exemple entendre une chose qui n’a pas été dite ou ne pas entendre une chose qu’il fallait. Autrement carrément ne pas comprendre ce qui a été dit ou avoir simplement fait une mauvaise lecture du langage corporel. Il y a d’innombrables situations qui peuvent mener à des malentendus.  

Indubitablement nous avons eu tous à un moment du mal à expliquer quelque chose avec des mots plus ressentis ou abstraits. Nous avons tous pensé avoir entendu quelqu’un dire quelque chose qu’ils n’avaient pas dit, ou avons été sujets d’interprétation tordue de quelqu’un d’autre sur nos paroles. 

Il est très facile de tomber dans un malentendu, il n’y aura même aucun doute que gens interpréteront différemment des parties de cette article que moi-même. Il y a plusieurs raisons à cela et toutes peuvent entraîner des problèmes de communication.

En tant que pasteur d’une église, je prêche au moins 5 fois par semaine, soit environ 4 heures par semaine. Cela fait 4 heures que je me tiens devant un public en essayant de transmettre des vérités et des idées (sans conter les nombreuses heures de counseling qui sont faites). Invariablement, cela donne place à de maintes malentendus.

Par exemple: Parfois, une personne suppose qu’elle sait ce que je vais dire, alors elle arrête d’écouter et inévitablement répète incorrectement ce qui est dit. D’autres fois une personne interprète ce que je dis de manière trop unilatérale, en relation seulement avec ce à quoi elle peut se rapporter. Si la personne n’a pas assez de notions sur le sujet, il est presque inévitable que cela se passe à moins qu’elle reste très vigilante et attentive. 

Parfois, une personne fera même des hypothèses sur la base de ce que je n’ai pas dit, pensant que cela aurait dû être dit. Par intermittence, une personne va mal entendre ce que j’ai dit et son cerveau comble le vide avec ce qu’elle pense que j’aurais pu dire.

De mon côté aussi, il arrive que ma bouche et mon cerveau ne communiquent pas très bien, je pense alors à dire quelque chose mais je ne dis rien, ou des paroles complètement incohérentes ou hors sujet. Dans ce cas, parce que j’ai pensé à la chose, j’ai supposé que je l’avais dit, tandis que la réalité pour les autres a été très différente. 

Et il existe de nombreuses autres façons pour qu’un malentendu ait un impact sur les gens. Sachant qu’il s’agit d’une réelle possibilité fréquente, on doit faire le plus de notre part pour essayer de minimaliser ce potentiel de notre côté en restant au plus claires pour la ou les personnes en question.  

En effet, vous n’êtes pas un lecteur d’esprit et vous n’avez aucune idée de ce qui se passe réellement dans l’esprit de quelqu’un. Ne présumez pas que vous savez ce qu’une personne pense simplement à cause de son langage corporel. Vous n’aurez jamais les moyens de rentrer dans leur tête et d’intégrer complètement leur moyen de penser. 

Sans doute il y en a eu quelques-uns qui étaient devenus compétents dans cet art, mais ça reste toujours une entreprise risquée. Elle est toujours basée sur des hypothèses qui sont souvent des hypothèses dangereuses.

Généralement, observez leur langage corporel, si cela ne correspond pas à ce à quoi vous vous attendiez, demandez-le Posez de bonnes questions pour des éclaircissements. Donnez-leur une chance de s’expliquer.

Le langage corporel est le résultat de beaucoup de choses. L’education, les pensées, l’entourage, les inquiétudes, les joies, les douleurs, la fatigue, la confusion et la nervosité ne sont que quelques-unes des choses qui affectent le langage corporel d’une personne. Ne faites donc pas d’hypothèses. Posez simplement des questions non menaçantes pour obtenir des éclaircissements et acceptez ce qui est dit. Et Inshallah le monde deviendra un endroit plus simple à habiter ensemble.